twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : À qui va profiter la portabilité ?

jeudi 23 août 2018

Le 3 septembre prochain, les utilisateurs des services mobiles auront le loisir de changer d’opérateurs sans se soucier de changer de numéro. Les tests effectués depuis février/mars 2018 ont été tous concluants. Une nouvelle ère s’ouvre sur un marché quasi duopolistique où Orange et MTN se partage plus de 80% de part de marché. La portabilité va-t-elle bouleverser la structure du marché ?

Orange est l’opérateur qui a le plus à perdre

Selon plusieurs analystes, avec ses 50% de part de marché, Orange l’opérateur dominant est celui qui devrait craindre plus de l’entrée en vigueur de la portabilité. Cet opérateur apparait aux yeux de plusieurs abonnés selon un sondage de ict4africa comme étant arrogant et peu généreux dans ses offres y compris les offres internet. Contrairement à MTN son concurrent le plus sérieux. La filiale sud-africaine, leader de l’internet mobile haut débit pourrait surfer sur la vague et reconvertir, les internautes abonnés ailleurs, amateurs de fluidité dans la navigation. Par ailleurs, longtemps décalé du concept des bonus qui ont fait un temps le succès de Moov, MTN est revenu à la charge avec un packfree qui a résolument changé la donne.

Des abonnés aux multiples cartes SIM

Afin de profiter de réduire les coûts de communication, les abonnés de la téléphonie mobile ont eu le réflexe depuis longtemps d’avoir toutes les cartes SIM (orange, mtn et moov). Cela les obligeait à valser avec au moins 2 téléphones (un téléphone ne pouvant contenir au maximum que 2 puces) pour utiliser tous les services.

Cependant, d’aucuns estiment qu’ils ont suffisamment fait le tour des services offerts par chaque compagnie cellulaire. Et qu’avec la portabilité, le budget consacré à l’achat d’un deuxième téléphone ne devrait plus justifier. Seulement 2 puces au lieu de 3 pourrait suffir.

La première puce servirait par exemple à basculer à chaque fois sur la meilleure offre d’appel du moment et la seconde à sauter sur la meilleure offre internet.

Les comptes mobile money pour relativiser

Un numéro de téléphone ne sert pas seulement qu’à appeler ou à surfer sur internet. Il sert également à avoir un compte de réception et de transfert d’argent via mobile. En la matière, les opérateurs ne sont pas tous logés à la même enseigne. La solution Orange Money laisse très peu de place aux autres. C’est aussi cela qui stabilise la position d’opérateur dominant d’Orange. Des études dignes de foi indiquent que plusieurs abonnés de réseaux concurrents ont acquis une puce Orange pour profiter simplement de ce service financier.

Cependant, l’ARTCI, initiateur de la portabilité explique que l’abonné pourra basculer sur un autre réseau en conservant son compte « mobile money » acquis chez son ancien opérateur. Si cela est bien expliqué aux consommateurs, ils pourraient ne plus se sentir obligés de rester sur un réseau à cause d’un compte « mobile money.

Rappelons que la portabilité a été initiée par l’ARTCI en mars 2015 et a donné 2 ans aux opérateurs pour la mettre en oeuvre afin d’améliorer la qualité des services offerts aux consommateurs. Dans cette optique l’opérateur dont la qualité de réseau serait médiocre sera automatiquement sanctionné par ces abonnés qui ont désormais la possibilité de voir ailleurs sans changer de numéro.

Balliet M.

(Source : ICT4Africa, 23 août 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)