twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : 2 000 milliards FCFA pour mettre en œuvre la stratégie nationale de développement du numérique à l’horizon 2025

lundi 27 décembre 2021

La mise en œuvre de la stratégie nationale de développement du numérique nécessitera 32 réformes et 96 projets d’un coût global de 2 000 milliards de francs CFA sur la période 2021-2025.

Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 22 décembre 2021 a été le témoin d’une évolution marquante dans la politique du gouvernement ivoirien en matière de transformation numérique. Le communiqué clôturant ledit conseil fait mention d’une communication relative à la Stratégie nationale de développement du numérique à l’horizon 2025, et annonce un investissement de 2 000 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de cette stratégie qui nécessitera 32 réformes et 96 projets sur la période 2021-2025.

Bien qu’elle vise à hisser la Côte d’Ivoire au rang de pays majeur en matière d’innovations, la stratégie nationale de développement du numérique n’est pas le seul document adopté par les autorités ivoiriennes pour atteindre leurs objectifs à l’horizon 2025. Le plan du gouvernement repose également sur la mise en œuvre d’une stratégie nationale de cybersécurité et d’une stratégie nationale d’innovation.

Selon le communiqué du conseil de cette fin d’année, la stratégie nationale de cybersécurité doit concourir à sécuriser le cyberespace pour soutenir l’accélération de la transformation numérique. La mise en œuvre de cette stratégie prévoit la création d’un centre opérationnel de sécurité (SOC national), d’un Conseil national de cybersécurité (placé sous l’autorité du Premier ministre), et d’une Autorité nationale de la cybersécurité. Le tout, pour un coût global de 18 milliards de francs CFA sur la période 2021-2025.

Quant à la stratégie nationale d’innovation 2021-2025, elle prévoit l’opérationnalisation du Fonds ivoirien de l’innovation ainsi que l’intensification et l’orientation du programme de création d’incubateurs vers cinq secteurs d’activité principaux : l’agriculture, l’industrie, les énergies renouvelables, la santé et les transports.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 27 décembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)