twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Côte d’Ivoire : 10 milliards de transaction par jour via mobile money

mercredi 6 janvier 2016

Moins de 5 ans après son arrivée en Côte d’Ivoire, le mobile money s’impose comme l’un des moyens de transactions financières les plus utilisés par les populations.

Selon une correspondance de l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), les sociétés de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire offrant les services mobile money, ont perçu près de 17 milliards FCFA de recettes sur les retraits, les transferts et les paiements de factures, au cours du premier semestre 2015.

Le leader du secteur des transactions financières via mobile est Orange. Ses recettes s’élèvent à 12,328 milliards de FCFA, soit 73,86% des recettes globales perçues par les opérateurs. Il est suivi par MTN avec 4,163 milliards FCFA, soit 24,94% des recettes du marché des transactions via mobile money. Moov ferme la marche avec 199,241 millions FCFA, soit 1,19% des recettes perçues à travers les retraits, les transferts et les paiements.

Selon le rapport de l’ARTCI, sur les 23,92 millions d’abonnés au réseau de téléphonie mobile enregistrés en juin 2015, 7,262 millions ont des comptes mobile money.

Le 17 décembre 2015, à l’occasion des « journées du banquier », le Premier ministre Kablan Duncan avait indiqué que « c’est environ 10 milliards FCFA de transactions financières qui sont effectuées chaque jour via mobile money ». Il ajouta en outre que « 46% de la population épargne ou effectue des paiements en dehors du système financier formel et la détention de comptes via la téléphonie mobile croit fortement, avec 9 millions de comptes ouverts en 2014, dont 1/3 sont actifs. Ces comptes représentent trois fois ceux détenus dans les banques, portant le taux de bancarisation à 34% ».

Avec de telles statistiques, on peut se permettre d’affirmer que le mobile banking a de beaux jours devant lui en Côte d’Ivoire.

Pour finir bonne année aux presque 10 000 abonné(e)s du blog ict4afr. Nos reprenons le service de relais d’infos croustillantes des telcos et jeunes africains. Stay tuned !

(Source : ICT4Africa, 6 janvier 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)