twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Coopération décentralisée : Des projets inaugurés dans la région de Matam

samedi 9 juin 2007

En tournée dans la région de Matam ce mardi, l’ambassadeur de France au Sénégal, André Parant, en compagnie des ministres sénégalais Lamine Bâ et Abdourahim Agne, a inauguré le nouveau marché central de Ourossogui, le projet du réseau d’adduction d’eau dans le village de Sadel et le centre Aden de Odébéré.

(...)

Odobéré situé dans la communauté rurale Ouro Sidy (département de Kanel). Aux confins du Dandé Mayo, Odobéré est un village à forte émigration.

Ainsi grâce à ses fils résidant dans l’Hexagone, avec l’appui de la coopération française notamment le projet Aden (Appui au désenclavement numérique), un centre d’accès à Internet à haut débit vient d’être ouvert dans ce village. Le projet Aden est un programme du ministère français des Affaires étrangères qui, selon André Parant a pour objectif de lutter contre la fracture numérique par la mise en place de centres d’accès à Internet dans les zones enclavées en Afrique subsaharienne. En inaugurant le centre, André Parant a indiqué que dans une région d’émigration, le lien avec les populations installées en France et ailleurs représente l’une des principales thématiques d’activités et d’utilisation du centre. Il correspond à un besoin important des habitants de la communauté rurale, a ajouté l’ambassadeur français. Dame Ndiaye, directeur de Cabinet du ministre des Télécommunications, des postes et des technologies de l’information et de la communication s’est félicité de la réalisation dudit centre qui participe à réduire la fracture numérique. Tout en magnifiant le geste de l’Association pour le développement socioculturel de Odobéré, il a invité les Sénégalais de la diaspora à multiplier cet exemple.

Ce centre est le deuxième du genre au Sénégal après celui de Coubanao dans la région de Ziguinchor.

Le centre Aden de Odobéré est équipé de dix ordinateurs avec accessoire, périphériques et secours électriques. Durant les deux premières années d’exploitation, la coopération française prend en charge les frais de connexion du centre. Le local a été construit grâce au financement des migrants d’Odobéré.

Mamadou Guèye et Maguette Ndong

(Source : Le Soleil, 9 juin 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)