twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Convention entre l’ANRT et l’AFRINIC pour le déploiement d’une copie du serveur DNS racine L-Root au Maroc

vendredi 11 mars 2016

Une convention pour le déploiement d’une copie, au Maroc, du serveur de gestion du Système des noms de Domaines (DNS) sur Internet dit DNS racine L-Root, a été signée, mercredi, entre l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) et l’AFRINIC, registre régional responsable de l’allocation des ressources Internet au niveau du continent africain.

Signée par le Directeur Général de l’ANRT, Azdine El Mountassir Billah, et le CEO de l’AFRINIC, Alan Barrett, cette convention porte sur le déploiement au Maroc de L-Root, l’un des 13 serveurs DNS racine gérés par l’ICANN (Internet corporation for assigned names and numbers), indique un communiqué de l’ANRT.

Cette convention confirme l’engagement continu de l’AFRINIC auprès de l’ICANN et des gestionnaires de noms de domaines en Afrique tels que l’ANRT, pour soutenir un internet ouvert, stable et résilient en Afrique, précise le communiqué.

"En démultipliant le nombre de copies du serveur L-Root, nous sommes en mesure de favoriser le trafic local, atténuer les risques des attaques DDoS et les pannes de connectivité à grande échelle, réduire la latence et améliorer l’accès", a expliqué M. Barrett.

Pour sa part, M. EL Mountassir Billah a affirmé qu’"à travers cette convention, l’Agence ambitionne d’améliorer la sécurité, la stabilité et la résilience du système DNS.

"Le L-Root, mis en place par l’ANRT, est opérationnel depuis le 5 mars 2016, a permis d’améliorer la qualité des requêtes DNS effectuées par les internautes au Maroc", a-t-il ajouté.

Les serveurs de noms de domaines qui servent la zone de DNS racine sont communément appelés les serveurs racines des noms de domaine. Chaque serveur dispose d’une lettre d’identification de A à M. Même s’il n’y a que 13 noms qui sont utilisés, il y’a plus de 350 serveurs physiques répartis à travers le monde.

Le fait d’avoir des copies multiples réparties sur différents continents permet d’avoir de hautes performances dans la recherche des DNS. Et ceci indépendamment de la localisation de l’utilisateur, du nombre croissants d’accès, de la vitesse de connexion et de la stabilité des infrastructures.

(Source : Le Mag, 11 mars 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)