twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Controverses sur la 4ème licence en Guinée : La Sonatel se veut toujours dans la course

mardi 22 novembre 2005

La Sonatel, société leader des télécommunications au Sénégal, n’a pas encore fait une croix sur ses ambitions d’expansion dans la sous-région, et moins encore en Guinée Conakry, malgré les déboires qu’elle y a connues ces derniers temps (Voir Le Quotidien n°834 du mercredi 5 octobre 2005). Hier, au cours de la visite effectuée par le président du Conseil de la république pour les affaires économiques et sociales (Craes) et de son équipe dans ses locaux, le Dg Cheikh Tidiane Mbaye, l’a réaffirmé. Parlant de la vocation sous-régionale de sa société, M. Mbaye a souligné que sa filiale malienne, Ikatel, est bien performante. « Ses bénéfices pour l’année 2005 sont de l’ordre de 20 milliards de francs Cfa. » Par ailleurs, le Dg de la Sonatel ajoute que son entreprise a soumissionné récemment à un appel d’offres de l’Etat guinéen et elle a été désignée comme « adjudicataire provisoire. Le dépouillement a été effectué par une commission inter-ministérielle, dans la transparence la plus totale », s’est-il empressé d’ajouter. « Mais nous attendons encore car il y a des blocages au niveau de l’Etat guinéen », conclura-t-il, sans d’autres précisions.

On se rappelle que Le Quotidien avait annoncé que, en concurrence pour l’attribution d’une quatrième licence de téléphonie mobile en Guinée, la Sonatel s’était fait doubler par Investcom, une entreprise libanaise ayant son siège au Luxembourg. Cette histoire avait fortement secoué le gouvernement guinéen où le Premier ministre était entré en conflit ouvert avec son ministre des télécommunications, car les deux hommes soutenaient chacun des intérêts divergents dans l’affaire. Il faut croire que la Sonatel a dû recevoir des garanties bien solides pour que sa direction continue, au plus haut niveau, à afficher toute sa confiance en ses chances.

Mais la visite des membres du Craes a surtout été l’occasion pour Me Mbaye Jacques Diop, d’affirmer que « la Sonatel est un fleuron de l’économie sénégalaise et une fierté nationale, car elle contribue au rayonnement du Sénégal dans la sous-région ». Et c’est aussi, par ailleurs, l’une des plus importantes sociétés du Sénégal. « La société nationale des télécommunications du Sénégal est un acteur majeur de l’économie sénégalaise », informe Cheikh Tidiane Mbaye. Ses bénéfices pour cette année seront de l’ordre de 60 milliards de francs au Sénégal, en plus des 20 milliards de sa filiale Ikatel, au Mali. Cette entreprise, qui participe à hauteur de 10% aux recettes de l’Etat et au 1/4 des recettes de la bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), est « incontestablement un acteur et partenaire stratégique dans l’accélération de la croissance économique », poursuit M. Mbaye. Il ajoute que la Sonatel doit ses performances à son système de services de qualités mais également à la diversité de ses produits.

Bocar SAKHO

(Source : Le Quotidein, 22 novembre 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)