twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Controverses autour d’une attribution en cachette d’une 4ème licence à MTL Infrastructures par l’Etat du Sénégal : A qui se fier ?

vendredi 6 avril 2012

Un tollé s’est emparé du domaine des télécommunications. Dans son article publié ce vendredi 06 avril, le journal « L’observateur » fait état d’une attribution en cachette d’une quatrième licence de téléphonie à la société MTL Infrastructures par l’Etat sénégalais pour un marché s’élevant à 100 milliards de FCFA, et cela en pleine campagne électorale. Une convention de concession signée selon le journal par l’ancien ministre de la Communication, Moustapha Guirassy qui toutefois, dément formellement l’existence de cette 4ème licence.

Le gouvernement défait le 25 mars dernier aurait octroyé en catimini, une quatrième licence de téléphonie à la société MTL Infrastructures et service SA de l’homme d’affaire sénégalais, Moussa Yacine Guèye. C’est du moins ce que révèle le journal « L’observateur » dans sa publication de ce vendredi. En effet, avec des documents à l’appui, l’auteur de l’article, Latyr Mané qui affirme avoir joint en vain Moustapha Guirassy, persiste et signe que la convention de la concession porte la signature de l’ancien ministre de la Communication.

Des propos toutefois, balayés d’un revers de la main par Moustapha Guirassy. « Une confusion née d’une mauvaise interprétation des textes », se défend, à travers les ondes de la RFM, l’ancien ministre qui fulmine « de là à parler de quatrième licence, c’est totalement faux et fondé sur absolument rien du tout ». Par ailleurs, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) qui déclare ne pas être au courant de cette attribution de licence, entend tout de même demander des comptes, et cela dès sa première réunion, indique Babacar Diop, membre de l’ARMP.

Une affaire à suivre, car les multitudes de controverses soulevées de part et d’autre par les différents acteurs sur cette question, ne finissent pas de brouiller les esprits.

Mamadou Sakhir Ndiaye

(Source : Pressafrik, 6 avril 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)