twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contrôle effectif des appels à partir de dimanche, malgré l’opposition de la Sonatel (ARTP)

vendredi 30 juillet 2010

Le contrôle des appels internationaux entrants par la société de télécommunications Global Voice Group sera effectif à partir du dimanche 1-er août, malgré l’opposition des syndicats de la Sonatel, a assuré Lamine Dial, ingénieur à l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

‘’La mesure peut être effective sans que les équipements ne soient réellement installés au niveau de la Sonatel. Mais leur installation permet d’avoir une collecte de manière systématique’’, a-t-il confié à l’APS, jeudi en marge d’un point de presse.

‘’Pour le moment, la collecte se fait sur des supports magnétiques’’, a-t-il dit, rappelant que la direction de la Sonatel avait promis d’appliquer le décret lorsque que le directeur général a été reçu à l’ARTP.

Pour le technicien, ‘’appliquer le décret c’est autoriser l’ARTP à venir mettre des installations qui ne vont pas constituer une intrusion dans leur réseau’’.

‘’On va juste prendre des informations de signalisation, des agents assermentés autorisés par la loi iront demander des informations techniques’’ sur le réseau de la Sonatel, a expliqué Lamine Dial.

‘’Nous attendons que le calme revienne pour pouvoir le faire. Nous comptons sur la sérénité des uns et des autres’’, a-t-il encore souligné.

Sur l’argument avancé selon lequel le contrôle du trafic des appels internationaux rime avec écoute téléphonique, l’agent de l’ARTP précise que ‘’le système est aveugle et ne peut pas écouter les appels puisque techniquement, il prend seulement un signal mais pas des voix’’.

Par un décret présidentiel signé en mai dernier, l’ARTP a reçu pour mission l’application de la mesure de nouvelle tarification des terminaisons d’appels internationaux et le contrôle du trafic entrant. L’opération a été confiée sur le plan opérationnel à Global Voice Group.

Mais depuis, un bras de fer oppose l’ARTP et l’opérateur de téléphonie dont les agents ‘’refusent de livrer les supports d’enregistrement mis en place pour la collecte des informations’’, selon l’ARTP.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)