twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contrôle des importations : La douane envisage d’étendre l’utilisation du scanner

jeudi 1er décembre 2016

L’administration douanière envisage d’étendre l’utilisation du scanner à travers son installation dans un bref délai dans les différentes portes d’entrée du pays en vue d’arriver à un contrôle total des importations a annoncé, mercredi à Rosso (nord), le directeur général des douanes, Pape Ousmane Guèye.

"Notre objectif c’est d’arriver au moins à 50 % de scanners au port de Dakar et dans nos différentes portes d’entrée pour nous permettre d’avoir un contrôle total sur tout ce qui entre dans notre pays", a-t-il déclaré à des journalistes.

Le directeur général des douanes sénégalaises se prononcait après l’inauguration dans la soirée du mercredi du scanner mobile des douanes positionné dans cette localité frontalière de la Mauritanie.

"Rosso constitue la porte d’entrée nord du pays. C’est un couloir par où passent énormément de camions conteneurisés essentiellement en provenance du Maroc. Les échanges avec l’Europe s’y développent davantage", a expliqué M. Guèye.

Selon lui, "le scanner est devenu pour nous un outil incontournable qui permet de voir ce qu’il y a dans les conteneurs sans avoir à les ouvrir".

"La conteneurisation a atteint des proportions telles que l’essentiel du commerce mondial et des échanges passe par les conteneurs pour la facilitation et la célérité que requiert le traitement des opérations en nombre de plus en plus croissant dans un volume très important", a-t-il fait valoir.

Il a ajouté : "on ne peut pas se payer le luxe d’ouvrir tous les conteneurs. Nous n’avons même pas les moyens humains pour le faire. Aujourd’hui le scanner répond à ce souci. Le traitement des opérations se fait de façon très rapide".

(Source : APS, 1er décembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)