twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contenus indésirables : Quand Youtube Sénégal fait la promo des vidéos à caractère sexuel

lundi 28 septembre 2015

Beaucoup d’internautes ont fait la remarque. Youtube Sénégal est en train de faire la promo de vidéos suggestives à caractére sexuel sur sa plateforme. En effet, en mode connexion ou déconnecté, Youtube vous propose, recommande, des vidéos « trop osées​ »​ ou des vidéos avec des miniatures à ​c​aractère sexuel exposant les milliers d’internautes notamment les enfants qui se connectent chaque jour pour regarder des vidéos. Il s’agit en général de vidéos de films nigérians qui utilisent cette technique pour avoir le maximum de vues sur Youtube. En fin de compte, on se croirait à un marché sans controle, ni respect des règles de Youtube qui interdisent la nudité explicite.

Films-nigérians-Sexy-Youtube

Il semblerait de prime à bord, que l’algorithme en interne ne réussit pas à distinguer les chaines ou à les bloquer suivant le type de contenu. Ce qui est problématique du fait qu’un enfant peut tomber sur ce genre de contenu en utilisant sa tablette ou l’ordinateur familial.

Contenus indésirables sur Youtube

Youtube avait, depuis un an, renforcé l’importance du « click-through-rate » pour choisir ses vidéos recommandées et suggérées : plus les internautes cliquaient sur une imagette, plus elle était mise en avant.Une situation alarmante si l’on sait que Youtube est le premier site le plus visité au Sénégal. Y a t’il des mesures prises dans ce sens par Google pour résoudre ce probléme ?

Avez vous déjà vécu une pareille expérience ?

En attendant que le probléme soit réglé, il existe déjà une méthode pour dénoncer des videos « osées ». Toutefois, Il est important de surveiller cette « génération Y », car tout ceci est à portée de clics.

(Source : Social Net Link, 28 septembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)