twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Contentieux Promobile Sénégal/Free : Mbackyou Faye va ester en justice…

jeudi 9 janvier 2020

C’est la mort dans l’âme que le Président Directeur Général de Promobile Sénégal, El Hadji Hamadoul Mbackyou Faye, a rencontré la presse, hier, pour s’exprimer sur le différend qui l’oppose à son partenaire MNO Free Sénégal (ex-Tigo). Il dit ne pas comprendre le blocage de l’accord commercial qui le lie à cet opérateur ce, après la conformité certifiée de toutes les exigences. Ainsi, l’homme d’affaires qui s’est attaché les services de deux avocats, Me Boubacar Cissé et Me El Hadji Diouf a décidé d’ester en justice. « Toutes les dispositions financières, logistiques, commerciales et techniques pour démarrer nos activités ont été prises depuis Juin 2019. Malheureusement, Promobile Sénégal se trouve bloqué par un problème d’accord commercial avec son partenaire MNO Free Sénégal (ex-Tigo) » sur les tarifs de cession des produits et services , entrainant des reports répétés de son démarrage malgré ses lourdes charges financières ( 25 agences opérationnelles, véhicules et matériels roulants, plus de 300 emplois directs, des immobilisations financières , corporelles, incorporelles et des charges mensuelles récurrentes de plus de 150 Millions », se désole-t-il. Mbackyou Faye, de renchérir : « Par cette sortie, nous voulons prendre l’opinion à témoin, l’installer dans la cause de cette affaire. Nous sommes des sénégalais qui avons répondu à l’appel du Président de la République au sujet du projet de libéralisation du secteur des télécommunications. Il entend faire du numérique un moteur du développement économique. Nous avons eu à injecter des sommes pharaoniques et, on nous empêche de travailler. Nous sommes dans quel pays ? Et l’Etat et l’Autorité de régulation du secteur des Télécom sont appelés à prendre leurs responsabilités. Sur ce, nous nous attachons, déjà, les services d’avocats pour traîner Free Sénégal devant les tribunaux. Nous sommes un pays souverain. La colonisation est révolue depuis belle lurette. » Me Boubacar Cissé, un des avocats commis, dira : « L’Etat à travers son organe de régulation, doit agir et le plus rapidement. Il y a , aujourd’hui , urgence à rappeler à l’ordre l’opérateur logeur. Promobile Sénégal s’est conformé à toutes les exigences de l’ARTP et je ne vois pas le pourquoi de ces manœuvres dilatoires ».Pour le bouillant homme des barreaux Me El Hadji Diouf, Free Sénégal doit cesser de fouler au pied les décisions de l’Autorité et mettre fin aux alibis qui ne tiennent pas la route.

(Source : Xibaaru, 9 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)