twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conséquence du décret de Wade sur les tarifs des appels internationaux : Quand appeler au Mali revient plus cher qu’appeler en Chine ou Afghanistan

samedi 12 novembre 2011

La Sonatel a publié sa nouvelle grille tarifaire vers l’international suite au décret présidentiel instituant une surtaxe sur le trafic international entrant. En effet, du fait de la réciprocité appliquée par 11 pays dont tous les pays de l’UEMOA, les nouveaux tarifs du trafic international sont entrés en vigueur le 17 octobre 2011 dernier. Ainsi, deux zones ont été créées : La zone 1 et 2. Pour ce qui est des appels à partir du mobile dans la zone 1 composée de l’Europe, l’Asie, les Etats-Unis, l’Amérique du Sud, l’ Océanie hors Australie et l’Afrique hors Zone 2, le prix est de 175 FCFA TTC la minute. Ce tarif est ainsi composé : 141 FCFA Hors Taxe + la taxe Rutel (Redevance sur l’accès ou l’utilisation du réseau de télécommunications publiques) qui est passé de 2 à 5% entre 2009 et 2010 déjà).

Le tarif pour le fixe s’élève à 137 FCFA TTC la minute, ainsi composée : 111 FCFA Hors Taxe + la Rutel,

Dans la zone 2, se trouvent les pays ayant un tarif de terminaison supérieur ou égal à 141 FCFA : les pays appliquant la surtaxe sur les appels entrant (Guinée, Mauritanie et Congo), en plus des pays appliquant la réciprocité suite à la surtaxe du Sénégal (Benin, Cameroun, Mali, Togo, Burkina Faso, Gabon, Guinée Bissau, Maroc, Cote d’Ivoire, Cap Vert, Niger). Notez que tous les pays de l’UEMOA (et d’autres) ont subi cette hausse de prix, ce qui va ralentir encore plus l’intégration sous régionale...

Il y a enfin les autres pays : Gambie, RD Congo, Madagascar, Libye, Tunisie, Sierra Léone, Australie et Russie dont le tarif est de 255F TTC la minute, ainsi composée : 206 FCFA Hors Taxe + la Rutel pour les appels vers le mobile,le tarif sur le fixe, dans cette même zone 2, est de 169 F TTC la minute, ainsi composée : 136 F Hors Taxe+ la Rutel.

Ce sont les pauvres gorgorlou émigrés qui vont encore subir les conséquences de l’incurie gouvernementale !

(Source : Seneweb, 12 novembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)