twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conquête du marché Sénégalais du téléphone mobile : Le numéro un mondial arrive dans deux mois

mercredi 21 juin 2006

Compte tenu du développement du marché africain des téléphones mobiles, Nokia va se déployer à Dakar pour en grignoter des parts de marché. Et ce n’est qu’une question de jours.

D’ici 2010, Nokia, le leader mondial des appareils téléphoniques mobiles, prévoit que 3 milliards de personnes dans le monde (il compte 2 milliards d’abonnés actuellement) possèderont un téléphone mobile. De cette croissance mondiale, il envisage d’en capter 20 % qui viendront de l’Afrique où les niveaux de pénétration sont toujours relativement faibles.

Pour mener à bien cette conquête africaine, le n°1 mondial des télécommunications mobiles a décidé d’installer ses quartiers à Dakar où un nouveau bureau sera ouvert au mois d’août prochain. Au cours d’une conférence de presse qu’il animait, hier, le directeur régional clients et opération de Nokia Afrique de l’Ouest a donné les raisons du choix de la capitale sénégalaise qui va polariser 13 pays voisins du Sénégal dont les plus proches sont la Gambie et la Mauritanie. M. Yannick Debaupte, 33 ans, s’appuie ainsi sur certains atouts comme le développement du marché local des téléphones portables, la stabilité du pays, la régularité de la desserte aérienne, entre autres avantages comparatifs pour expliquer l’option dakaroise.

A travers ce déploiement, le leader mondial des téléphones mobiles entend renforcer son engagement et sa stratégie visant à apporter les avantages de la mobilité aux clients dans de nouveaux marchés en phase de croissance.

Notamment en présentant trois nouveaux téléphones mobiles destinés aux utilisateurs profanes dans ces marchés. Présentés hier à la presse, ces trois modèles viennent élargir le portefeuille de Nokia en matière de téléphones mobiles. Et il est prévu que l’ensemble des trois téléphones mobiles commencent à être expédiés au milieu de l’année en cours.

"Pour un nombre croissant de personnes sur de nouveaux marchés en phase de croissance comme le Sénégal, le téléphone mobile est devenu rapidement un élément à part entière de la vie, et le nombre de nouveaux propriétaires de téléphones mobiles continue de croître", a déclaré Jarmo Santala, Directeur général de Nokia Afrique du Nord et de l’Ouest clients et opérations. "L’une des clés les plus importantes du succès sur ces marchés consiste à offrir des téléphones mobiles attractifs, fiables et conviviaux qui soient spécifiquement conçus pour répondre aux besoins uniques des consommateurs sur les nouveaux marchés en phase de croissance", a-t-il poursuivi. "Chacun des trois modèles présentés aujourd’hui (hier : Ndlr) adhère à cette philosophie centrale qui consiste à offrir des design iconiques, une gamme de fonctions bien équilibrée, et même un poli spécial tel que la peinture caoutchoutée pour combattre la poussière et mieux améliorer la prise", a ajouté Jarmo Santala. D’après ses promoteurs, Nokia a une longue histoire au Moyen-Orient et en Afrique du Nord où la compagnie avait déjà entamé, dans les années 1950, des projets de câblage de télécommunication dans la région. Ils citent ainsi les Emirats Arabes Unis, l’Iran, l’Arabie Saoudite, Liban, Maroc, Egypte, Tunisie, Afrique du Sud et Pakistan. De même, ils notent une présence active en Ethiopie, en Libye et au Sierra Leone.

Nokia produit des portables pour tous les principaux standards et segments de consommateurs dans plus de 130 pays. Et le leader mondial des appareils téléphoniques mobiles ne compte pas s’arrêter en si bon chemin pour la conquête de nouveaux marchés.

Ndakhté M. Gaye

(Source : Wal Fadjri, 21 juin 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)