twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Connectivité, téléphonie et télévision : La partition de l’ADIE

lundi 4 décembre 2017

En vue de la réalisation de la stratégie Sénégal Numérique 2025, l’Etat a mis en place une entreprise organisationnelle, à travers des méthodes de répartition mécaniques. Des agences sont mises dans le bain, parmi elles, l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE). Assane Sine, son chargé de communication, explique le rôle de l’agence et ses actions accommodantes.

En sus de la réduction des coûts de transactions administratifs, l’ADIE, dans la SN2025, est chargée de piloter le projet national ‘‘Large Bande Sénégal’’. Il s’agit du déploiement de la fibre optique à travers le Sénégal pour une distance de 2500 km, afin d’atteindre les 4000 km. Un déploiement qui va bouleverser les secteurs de la connectivité, de la téléphonie et de la Télévision. ‘‘La fibre optique va permettre d’avoir un réseau plus dynamique. Il serait aussi possible de louer la fibre optique aux opérateurs dans les zones où ils ne se sont pas déployés. Un réseau internet et de téléphonie, de même qu’une Télévision numérique terrestre plus performante sont prévus’’, déclare Assane Sine, chargé de communication à l’ADIE.

Ce projet large bande est doté d’un budget de 50 milliards de F CFA et la fibre est en phase de déploiement. Sur son financement, il explique : ‘‘Dans ce projet, l’ADIE est en collaboration avec les Chinois de Huawei. C’est un financement de la République populaire de Chine’’. Il s’agit d’un projet qui s’inscrit dans la cadence de la SN2025, donc, la date d’achèvement que l’on peut avancer est, selon lui, mi-2018.

Par ailleurs, l’Agence de l’Informatique de l’Etat prend pour son compte un autre volet du programme SN2025 : l’interconnexion des services sociaux tels que les hôpitaux, les bâtiments administratifs à travers le territoire national sénégalais. Ce volet s’appuie sur le déploiement de la fibre optique. Les deux réalisations restent alors consubstantielles.

Dans son travail, l’ADIE est aidé par la SENELEC et la SDE pour une mutualisation des infrastructures, selon M Sine. Dans la stratégie, il est stipulé que le Sénégal s’engage vers une dématérialisation des programmes. M. Sine explique que l’ADIE a mis en place un volet Télé Dac, initié pour dématérialiser l’état civil, les démarches administratives telles que le permis de construire, les procédures d’urbanisme et les casiers judiciaires.

(Source : Enquête, 4 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)