twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Connectivité : Conakry - ARPT - sollicite l’expertise sénégalaise ARTP

samedi 8 octobre 2011

L’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) de Guinée a été invitée à se mettre à l’école de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) du Sénégal pour trouver une solution aux problèmes de connectivité des réseaux des opérateurs de téléphonie dans son pays.

‘’Sur ce point, il y a beaucoup de problèmes en Guinée’’, a déclaré vendredi à Conakry, le ministre des Postes, des Télécommunications et des NTIC, Oyé Guilavogui.

Il s’expliquait au cours de l’audience qu’il a accordée à la délégation de l’ARTP en visite de travail pour s’enquérir de l’expertise guinéenne en matière de sécurisation des appels internationaux.

S’adressant à ses hôtes qui avaient à leur tête, Ndongo Diaw, Directeur général de l’ARTP, M. Guilavogui a invité le régulateur sénégalais ‘’à partager son expertise en matière de connectivité et de mobilité’’.

Sur le problème de connectivité et de mobilité en Guinée, le ministre a soutenu que lui même circule avec quatre téléphones portables, du fait tout simplement des problèmes d’accès parfois aux réseaux des opérateurs de téléphonie.

‘’Si on n’arrive pas avoir accès au réseau d’un des opérateurs ont se tourne vers un autre, ce qui fait que les Guinéens ont un abonnement auprès de tous les opérateurs. Donc autant d’opérateurs autant de téléphones sous la main des gens’’, a-t-il souligné.

La Guinée compte cinq opérateurs de téléphonie que sont : Orange, Intercel, Cellcom, Sotelgui (Société de télécommunication guinéenne) et Areeba.

‘’Au Sénégal, a souligné le ministre, les gens ont réussi à résoudre plus ou moins le problème de connectivité, c’est pourquoi j’ai demandé à l’ARPT de se mettre à l’école du Sénégal pour tirer profit de son expertise dans ce domaine’’.

Ndongo Diaw a assuré la Guinée de son soutien dans ce domaine. ‘’Il est vrai que le Sénégal a une longueur d’avance sur les télécoms, mais la Guinée a une longueur d’avance sur le contrôle des appels entrants et sur la lutte contre la fraude’’, a-t-il précisé.

Il a indiqué que pour régler le problème de la connectivité en Guinée, il faudrait que ce pays passe à l’application des TIC dans le secteur de développement qui comprend huit secteurs fondamentaux.

‘’Ces secteurs sont d’abord l’application des TIC au gouvernement (E-gouvernement), à l’éducation (E-learning), à la Santé (E-Santé) avec la télémédecine, à l’emploi (E-emploi), à l’environnement (E-environnement), à l’agriculture et à la science.’’

Si la Guinée applique les TIC dans tous ces huit secteurs stratégiques, la connectivité aurait été développée dans ce pays, a affirmé le ministre des Postes, des Télécommunications et des NTIC, Oyé Guilavogui.

A cela, s’ajoute le volet universel qui consiste à voir comment rendre accessible les TIC aux populations, à un prix raisonnable, comment connecter la population au TIC. ‘’Sur ces points, a-t-il rappelé, la Guinée a accusé des retards’’.

(Source : (APS->http://www.aps.sn/], 8 octobre 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)