twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : les opérateurs télécoms ont jusqu’à décembre pour améliorer la qualité de service

mardi 29 septembre 2020

La qualité des services télécoms n’est pas bonne au Congo. Le régulateur l’a décrié le 25 septembre. Dans son rapport d’enquête menée du 2 juillet au 29 août 2020, il constate que les zones blanches se multiplient. Il a donné 3 mois à MTN et Airtel pour remédier à la situation.

L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo a donné aux opérateurs télécoms jusqu’au mois de décembre 2020 pour améliorer la qualité de services télécoms dans le pays. Selon le rapport de l’enquête menée par l’ARPCE du 2 juillet au 29 août 2020, MTN et Airtel ont chuté dans la couverture réseau. De nombreuses zones blanches (localités totalement non couvertes en réseaux télécoms) ont été dénombrées à travers le territoire national.

La situation actuelle du marché télécoms congolais peut s’expliquer par la Covid-19, qui a fortement entravé les opérations de terrain des sociétés télécoms. « Les effectifs ont été diminués, les interventions de nuits ayant été annulées à cause des couvre-feux. Les opérateurs ne sont pas à leur niveau d’excellence », a reconnu Louis-Marc Sakala le directeur de l’ARPCE, le 25 septembre2020.

Mais avec l’assouplissement actuel d’un certain nombre de restrictions qu’avait imposé la maladie, il a appelé les opérateurs télécoms à mettre fin à leur relâchement. Selon l’ARPCE, bien qu’il lui revient la charge d’assurer la couverture de l’ensemble du territoire national en infrastructures et en services de communications électroniques, notamment en zone rurale ou enclavée, dans le cadre du Fonds pour l’accès et le service universel, les opérateurs télécoms se doivent d’abord de prendre leurs responsabilités et de respecter leur cahier des charges.

(Source : Agence Ecofin, 29 septembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)