twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : les consommateurs plaident pour un siège au conseil de gestion de l’Arpce

lundi 7 septembre 2020

Les consommateurs congolais réclament une représentativité au sein du régulateur télécoms, comme c’est le cas dans les régulateurs des secteurs de l’eau ou de l’électricité. La doléance a été portée devant le ministre des Télécoms le 3 septembre 2020 par l’O2CD.

Les consommateurs des services télécoms du Congo veulent davantage prendre part à la régulation du secteur national des télécommunications. Ils sollicitent pour cela une place au sein du conseil de gestion de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo.

Selon le site adiac-congo.com, le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits des consommateurs (O2CD), Mermans Babounga Ngondo, a porté cette doléance devant Léon Juste Ibombo, le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique. C’était lors d’une audience qui lui a été accordée le 3 septembre 2020 à Brazzaville.

Au terme de cette rencontre, Mermans Babounga Ngondo a déclaré « qu’il est vrai que la loi organique de l’agence ne prévoit pas une représentativité des associations des consommateurs, mais aujourd’hui les bonnes pratiques dans tous les pays même la capitalisation des agences de régulation dans notre pays voudraient que les associations des consommateurs qui sont les principaux acteurs du secteur puissent être représentées au sein de ce comité pour faire part de leur préoccupation ».

Selon le secrétaire de l’O2CD qui prend pour exemple les agences de régulation du secteur de l’eau, de l’électricité et des communications qui entérinent une représentativité des associations des consommateurs, la loi organique de l’ARPCE doit être révisée « par parallélisme des formes », pour prendre également en compte la représentativité des associations des consommateurs.

(Source : Agence Ecofin, 7 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)