twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : le ministère des Télécoms étudie un partenariat avec MSGI pour améliorer la couverture des zones blanches

vendredi 9 juillet 2021

Pour 2021, le gouvernement congolais a prévu d’investir 3 millions $ dans l’amélioration de la couverture télécoms des zones éloignées et enclavées.

Le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique étudie un potentiel partenariat avec la société tunisienne Mellouli Steel Galvanizing Industries (MSGI) pour améliorer la couverture télécoms des zones rurales et éloignées du Congo. Léon Juste Ibombo, le ministre, qui séjournait en Tunisie du 2 au 4 juillet a échangé sur la question avec Lotfi Mellouli, le directeur général de MSGI, lors de la visite de l’usine MSGI TOWERS située à Sfax.

Spécialisée dans la fabrication de supports de lignes électriques, candélabres, poteaux d’éclairage public dont la hauteur oscille de 5 mètres à 35 mètres, MSGI TOWERS a une production mensuelle de 7 000 à 8 000 unités. La société tunisienne semble avoir la capacité de répondre au besoin du ministère congolais des Télécoms en tours télécoms. « Les discussions vont se poursuivre entre les deux parties, afin de finaliser le processus de conclusion de ce partenariat entre le Congo et la Tunisie, pour accompagner le processus de développement des télécommunications », a déclaré le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique.

Comme dans les autres pays d’Afrique, la demande en services télécoms de qualité a augmenté au Congo depuis l’année dernière avec la Covid-19. La pression ne vient pas seulement des villes, mais également des zones éloignées. Bien que le taux de pénétration du mobile ait atteint 107%, selon les dernières données de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce) du Congo, le taux de couverture télécoms du pays lui demeure faible. Réuni en session extraordinaire le mardi 19 janvier 2021, le Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques (Fasuce) a décidé d’investir 1,6 milliard FCFA (3 millions USD) dans les zones blanches cette année.

En déployant des tours télécoms et les services télécoms qu’ils soutiendront dans les zones éloignées et enclavées du pays, Léon Juste Ibombo veut ouvrir à des millions de Congolais l’accès aux nombreuses opportunités socioéconomiques d’Internet. Une meilleure couverture télécoms du pays bénéficiera également à la sécurité nationale.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 9 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)