twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : le gouvernement planche sur une solution numérique de suivi des transactions électroniques dans le pays

mercredi 13 mars 2019

Afin de mieux sécuriser les recettes fiscales issues de la redevance de 1 % sur les transactions électroniques contenue dans la loi de finances 2019, le gouvernement du Congo a décidé de mettre sur pied une plateforme qui interconnectera toutes les institutions financières, de crédit et de microfinance.

Baptisée hub digital, la solution devrait permettre au gouvernement d’avoir une traçabilité et une maîtrise des opérations de transactions électroniques effectuées dans le pays. Elle devrait empêcher les entreprises de présenter à l’Etat des chiffres erronés et contribuera également à une automatisation de la collecte de la redevance.

Le 11 mars 2019, Léon Juste Ibombo (photo), le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, a présidé à Brazzaville la première réunion du comité technique interministériel de suivi du projet hub digital.

Il a été passé en revue les modalités pratiques de mise en place de ce projet. Léon Juste Ibombo a souligné que la réalisation avec succès du hub digital « requiert trois actions : le déploiement des services techniques pour installer sur fonds propres la technologie numérique, la réalisation d’un répertoire des transferts de fonds par l’Agence de régulation des fonds (ARTF) et la perception des redevances par l’Etat ».

Le ministre de l’Economie numérique a révélé que grâce à ce système électronique de contrôle en gestation, près de 11 milliards FCFA pourraient être encaissés par le Trésor public chaque année. De l’argent qui contribuera au développement national.

(Source : Agence Ecofin, 13 mars 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)