twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : le gouvernement et la société indienne ATDXT signent un mémorandum d’entente pour la numérisation du pays

mercredi 14 décembre 2022

Le Congo mise sur l’année 2023 pour avancer considérablement dans la réalisation de ses projets numériques. Pour cela, le gouvernement multiplie des accords et partenariats avec des sociétés spécialisées dans le domaine.

Le ministre congolais de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo (photo, à gauche), a signé le mardi 13 décembre à Brazzaville un mémorandum d’entente avec Sivakumaran Kathiresan (photo, à droite), le vice-président d’ATDXT, une société indienne spécialisée dans la transformation numérique.

L’accord signé entre le gouvernement congolais et la société basée à Dubaï vise à accompagner le pays dans la réalisation de plusieurs projets dont le plus important est la numérisation de la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopéco).

S’exprimant sur l’objectif de ce mémorandum, Sivakumaran Kathiresan a déclaré qu’il vise à « la construction des infrastructures numériques en vue de contribuer à la digitalisation de l’économie congolaise. Nous allons construire des datas center, financer la numérisation de la Sopéco, favoriser la relance de ses activités et procéder à la conception des guichets uniques au Congo ».

La signature de ce mémorandum est l’un des multiples accords signés par le gouvernement congolais cette année. Le pays s’est allié à plusieurs partenaires pour la construction d’infrastructures de choix, en vue de numériser le Congo dans sa marche vers la résilience. En novembre, le ministre en charge du Numérique a signé un accord avec la société canadienne Casimir Network pour la formation des talents locaux sur les technologies innovantes, la construction et l’opérationnalisation d’un datacenter qui hébergera les serveurs des services de blockchain du pays.

Avec la société ATDXT, qui est également implantée en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis d’Amérique, en Inde et en République démocratique du Congo, le Congo ambitionne de profiter de l’expertise indienne pour mettre en œuvre sa politique de développement du numérique et atteindre les objectifs de la stratégie numérique « Congo numérique 2025 »

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 14 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik