twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : le Sénat adopte une loi spécifique aux start-ups

vendredi 12 août 2022

Le Sénat a adopté la loi portant attribution du label start-up du numérique et de l’innovation technologique au Congo. C’était lors de la session ordinaire tenue ce 10 août à Brazzaville. L’adoption de cette loi intervient 5 mois après avoir été approuvée par le gouvernement congolais.

C’est un nouveau pas franchi dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat en République du Congo. La chambre haute congolaise a adopté en seconde lecture de la loi portant attribution du label startup du numérique et de l’innovation technologique. L’adoption de cette loi s’inscrit dans le cadre du plan national de digitalisation « Vision Congo digital 2025 ». Un vaste programme axé sur le développement de l’économie numérique dans ce pays.

Pour le ministre en charge des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Juste-Léon Ibombo, l’adoption de cette loi vient à point nommé. Elle va donc assurer « la sécurité des start-ups en vue de favoriser leur éclosion », se réjouit-il. A travers cette loi, le gouvernement s’engage « à permettre aux start-ups et aux jeunes entrepreneurs de créer de la richesse et de la valeur ajoutée » à l’économie du pays, ajoute-t-il.

Situé en Afrique centrale, le Congo n’est pas du reste sur le plan numérique. Depuis 2015, ce pays assiste à la montée en puissance de ses start-ups évoluant dans les fintech, e-commerce, e-santé et agritech. A en croire Partech dans son rapport « 2021 Africa tech venture capital », l’écosystème des start-ups congolais a réussi à lever un million de dollars auprès de fonds d’investissement et autres entreprises de capital-risque en 2021. Pour rappel, c’est en mars que le gouvernement a approuvé ce projet de loi. Son intérêt sur les start-ups locales vise à leur faciliter l’accès aux avantages financiers et juridiques en vue de contribuer à leur éclosion.

Enock Bulonza

(Source : Cio Mag, 12 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik