twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo, Sénégal, Burundi, Soudan : Monaco Telecom tisse sa toile en Afrique

dimanche 22 janvier 2017

Monaco Telecom a conclu, courant mai 2014, un accord avec le Groupe Azur Telecom afin de gérer ses communications mobiles au Congo, au Gabon et en Centrafrique. En vertu dudit accord, Monaco Telecom devait aider l’opérateur congolais à lever des fonds pour lancer de nouvelles technologies. Depuis, plus rien n’a filtré sur la mise en œuvre de ce partenariat. Interrogée à ce sujet par CIO Mag, Laure Fagard, chargée de Relation Presse chez Monaco Telecom, lève un coin du voile sur cette opération. « De 2014 à 2016, Monaco Telecom a fourni son expertise (management, technique, marketing, financier) pour développer les 3 entités du Groupe AZUR Mobile. Azur Mobile est présent au Gabon, au Congo et en République Centrafricaine. Aujourd’hui, Monaco Telecom gère le trafic international des opérations d’Azur, c’est-à-dire au Congo mais également au Gabon et en Centrafrique », a déclaré Laure Fagard.

Poursuivant sur les activités de Monaco Telecom en Afrique, Mme Fagard révèle que plusieurs entreprises de télécommunications opérant sur le continent, ont choisi le service Premium Voice Carrier de Monaco Telecom pour la gestion de leur trafic international entrant et sortant. « Depuis 2009, Telecel, opérateur mobile leader en République Centrafricaine. Depuis 2010, l’opérateur Tigo pour le Sénégal. Depuis 2012, Africell, un des principaux opérateurs mobile au Burundi », détaille l’employée de Monaco Telecom. Et Laure Fagard d’ajouter que l’opérateur monégasque accompagne Vivacell dans la création d’un réseau mobile au Soudan.

« Alors que les infrastructures du pays ont été ravagées par 20 ans de guerre civile, Monaco Telecom a accompagné Vivacell depuis 2006 pour la création du 6ème réseau mobile « NOW » au Sud Soudan. – Un des principaux fournisseurs de connectivité internationale du réseau mobile : transport en IP des trafics internationaux Voix et Data depuis son Téléport ; – Fournisseur et exploitation d’une station VSAT et des média-gateways en charge d’assurer le transcode des flux en VoIP », explique notre interlocutrice.

A ses dires, Monaco Telecom étudie d’autres projets en Afrique.

Anselme Akeko

(Source : CIO mag, 22 janvier 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)