twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : L’ARPCE démantèle un nouveau réseau de fraude à la SIM Box à Brazzaville

mercredi 20 juillet 2022

Les agents assermentés de l’Autorité de Régulation des Postes et des Communications Electroniques, appuyés par des éléments de la Police nationale, viennent de démanteler un réseau de fraude à la SIM BOX, qui opérait simultanément depuis quelques jours, dans deux quartiers différents de Brazzaville, à savoir : Talangaï et Batignole.

Trois individus, une femme et deux hommes, tous de nationalité congolaise, ont été interpellés par les services de Police.

Entre autres matériels saisis lors de cette opération : 5 SIMBOX de 8 ports chacun, branchés à un dispositif de connexion à internet ; 2 banques de cartes SIM de 128 ports chacun, branchées au même dispositif de connexion à internet ; un commutateur réseau (LAN Switch) reliant les deux banques de cartes SIM ; un routeur et deux cent cinquante-six (256) cartes SIM de l’opérateur MTN insérées dans les deux banques de SIM, toutes prêtes à l’usage. À cela, il faut ajouter 8 autres SIMBOX de 8 ports chacun, neufs et emballés dans un carton qui ont été retrouvées au domicile du promoteur des sites de Talangaï et Batignole, sis Plateau de 15 ans.

Le principal suspect, qui n’est pas connu des services de Police est le représentant au Congo d’un vaste réseau de fraude à la SIM BOX opérant en Angola, au Rwanda et en Algérie. Il a confié aux services de Police que ses deux partenaires Srilankais et lui s’apprêtaient à déployer des installations de détournement de trafic téléphonique dans 13 pays, notamment : le Tchad, l’Uganda, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, le Maroc, le Mali, le Sénégal, la RDC, le Ghana, le Kenya, le Nigéria, le Burkina Faso et le Burundi.

En effet, ces opérations de démantèlement rentrent dans le cadre du travail ordinaire de l’ARPCE qui a, entre autres, missions de protéger et garantir à la fois les intérêts de l’Etat, des usagers et des opérateurs. « Dans le cas d’espèce, les victimes sont les opérateurs de téléphonie mobile et l’Etat Congolais ; ce genre de fraudes causent d’importants manques à gagner qui se chiffrent en centaines de millions de francs CFA », explique M. Benjamin MOUANDZA, Directeur des Réseaux et Services de Communications Électroniques.

Le Directeur Général de l’ARPCE, Louis-Marc SAKALA, qui s’est félicité du travail de ses équipes techniques et de la collaboration avec les services de Police, a indiqué : « Nous faisons une veille minutieuse sur l’ensemble du trafic téléphonique, sur l’ensemble du territoire national. C’est pourquoi, dans le cadre de nos missions régaliennes, nous n’hésitons pas à investir dans l’acquisition des équipements qui nous permettent de localiser, de manière précise, les réseaux frauduleux où qu’ils se trouvent sur le territoire national ».

Cet énième démantèlement de réseau frauduleux à la SIM Box vient relancer la nécessité d’identification préalable de tout acquéreur de carte SIM. Il faut souligner que l’identification des cartes SIM est du ressort des opérateurs. Il ne s’agit pas d’une option mais d’une obligation clairement consignée dans leur cahier des charges.

Rappelons qu’en 2016, le Régulateur, en vue d’enrayer cette pratique de fraude à la SIM Box, avait pris le taureau par les cornes en lançant une vaste campagne de sensibilisation à l’identification obligatoire de tout acquéreur de cartes SIM. Il y a quelques mois, l’ARPCE a renforcé cette démarche en enjoignant aux opérateurs une limitation du nombre (5) de cartes SIM par individu par opérateur.

ARCPE

(Source : Digital Business Africa, 20 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)