twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo/Economie numérique : ce qu’il faut savoir du projet de loi sur la stratégie nationale adopté par le gouvernement

mercredi 15 mai 2019

Introduit par le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste IBOMBO, ce document de 34 pages examiné et approuvé par le conseil des ministres du 2 Mai 2019, vient renforcer l’arsenal juridique en matière du développement de l’économie numérique en République du Congo, a indiqué le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Colinet MAKOSSO, donnant lecture du compte rendu en lieu et place du Ministre de la Communication des médias, porte-parole du gouvernement.

La stratégie nationale de l’économie numérique éclaire les actions réalisées pour arrimer le Congo au développement de l’économie numérique ; elle fait l’état des lieux du secteur du numérique en République du Congo, définit la vision de l’économie digitale 2025.

En termes d’objectifs, elle vise à favoriser un accès équitable aux services du numérique pour tous les citoyens ; développer des nouvelles compétences et des activités innovantes, des valeurs ajoutées ; moderniser les usages et les pratiques des services publiques et développer les contenus numériques ; mettre en place les pratiques d’une bonne gouvernance du numérique ; garantir la sécurité et la protection de la vie privée des utilisateurs ; engager le Congo vers des innovations numériques pour en faire, un cyber référence en Afrique Centrale.

La stratégie nationale de l’économie numérique sera transmise au parlement pour adoption, ainsi pour servir véritablement de référentiel et permettre de positionner l’économie numérique comme un secteur majeur dans la diversification de l’économie nationale. Elle doit en principe favoriser un accès équitable aux services numériques pour tous les citoyens, aussi développer de nouvelles compétences et des activités innovantes créatrices de valeur ajoutée ;

Document élaboré par le gouvernement congolais en collaboration avec la société civile et le secteur privé, cette stratégie répond ainsi aux recommandations internationales et a pour objectif de faire du numérique un levier majeur pour la compétitivité des entreprises, l’attractivité du Congo en matière d’investissements directs, et la diversification de l’économie nationale.

Elle a été par ailleurs mise à jour en 2014, surtout fondée sur une vision intégrée du développement à long terme qui s’articule autour de trois piliers : l’e-citoyen, l’e-gouvernement et le e-business.

Pross Ferdy

(Source : CIO Mag, 15 mai 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)