twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo-Brazzaville/Transformation numérique : Le Parlement approuve l’accord de prêt de la Banque mondiale

mardi 2 août 2022

Les deux chambres du Parlement ont adopté, le 28 juillet, à Brazzaville, le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt d’un montant de 100 millions de dollars de la Banque mondiale (BM) à l’État congolais, en vue de financer le Projet d’accélération de la transformation numérique (PATN).

Le projet de loi approuvé par le Parlement va propulser l’économie numérique au Congo. Le PATN contribuera, entre autres, à l’augmentation de l’accès de la population congolaise à l’internet haut débit et à l’amélioration de la capacité du gouvernement à fournir des services publics adaptés grâce au numérique.

Il s’agira concrètement d’élargir l’accès inclusif à la connectivité à haut débit, de renforcer le cadre réglementaire et institutionnel et la mise en place d’un marché à haut débit axé sur la concurrence, d’appuyer la transformation numérique du pays en mettant l’accent sur l’utilisation productive du haut débit dans la prestation de services publics numériques.

Ce projet va également améliorer durant les cinq prochaines années (2022 à 2027) les prestations de services adaptées au numérique, l’accès à ces services par la modernisation de l’enregistrement des faits de l’état-civil, la mise en œuvre des conditions préalables d’un cadre et d’un système d’identité numérique inclusif, y compris le renforcement de la gouvernance et de la capacité d’hébergement des données. Bref, ce projet cible la modernisation de l’administration publique.

Pour mémoire, à la suite d’une lettre d’annonce rendue publique le 9 décembre 2020, les partenaires de la Banque mondiale devraient effectuer une mission de pré-identification entre les 14 et 22 décembre de la même année, afin de préparer la note conceptuelle pour la mise en œuvre du projet numérique.

Les principaux objectifs de la mission étaient de déterminer des objectifs communs pour le développement du futur projet, de définir les principales activités à mettre en œuvre par le biais du projet, d’identifier les principaux bénéficiaires et de définir des indicateurs de résultats pour le projet.

Gloria Imelda Lossele

(Source : Les Dépeches de Brazzaville, 2 aout 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)