twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo Brazza : L’ARPCE inaugure son nouveau datacenter dans un bâtiment technique tout neuf

mercredi 11 août 2021

L’Agence de Régulation des Postes et des communications Electroniques (ARPCE) a désormais son datacenter dans un bâtiment technique nouvellement construit. L’édifice a été officiellement mis en service ce mardi 10 août à Brazzaville par le Premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso. Il était assisté du ministre des Postes, des Télécommunications et du Numérique, Léon Juste Ibombo, de nombreux membres du gouvernement, du président du Conseil de Régulation de l’ARPCE, M. Akouala, et bien évidemment du directeur général de l’ARPCE, Louis-Marc Sakala.

Cet édifice dont les travaux ont duré 15 mois abritera entres autres un datacenter (centre de stockage de données informatiques) et trois centres d’opération et de supervision des réseaux et services des communications électroniques.

D’après les responsables de l’ARPCE, le nouveau data center de l’ARPCE offrira au régulateur une plus grande capacité de stockage pour fluidifier les échanges, amplifier et booster l’écosystème numérique national. Il permettra au Congo de s’affirmer durablement à l’ère de la mondialisation soutenue par Internet.

« Cette infrastructure est appelée à soutenir la dématérialisation des services publics tel que voulu par le gouvernement, elle permettra de consolider les projets Fintech de l’Etat, notamment le Timbre Electronique et le Hub Digital », apprend-on.

Plus encore, à travers ce bâtiment technique, l’ARPCE se dote d’un laboratoire d’homologation des terminaux radio électroniques, pour certifier que les équipements terminaux de communications électroniques qui entrent au Congo répondent à la réglementation en vigueur, aux normes et aux spécifications techniques inhérentes.

Ce projet a été initié par l’ARPCE qui ambitionne de « faire entrer le Congo dans le top 5 des pays Africains leaders des Postes et des Communications Electroniques ». Il intègre les objectifs du gouvernement de faire du numérique un levier essentiel de croissance et de développement.

« L’ARPCE a pour, entre autres, missions d’accompagner l’inclusion du numérique dans tous les secteurs du pays en réduisant la fracture numérique au sein des populations, tout en étant le garant des services et promoteur du développement et des innovations technologiques des secteurs régulés », a souligné Louis-Marc SAKALA, directeur général de l’ARPCE.

(Source : Digital Business Africa, 11 août 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)