twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo : 200 000 ménages en difficultés recevront du gouvernement, un transfert d’argent sur leurs téléphones

samedi 25 juillet 2020

Le gouvernement congolais a démarrée sa politique de transferts d’argent aux couches sociales défavorisés dont la situation est rendue encore plus critique à cause de la pandémie de covid-19. Le lancement de cette initiative a eu lieu ce 23 juillet à Poto Poto, un quartier populaire de Brazzaville.

Le plan de riposte contre la covid-19 initié par Denis Sassou-Nguesso, intègre le paiement de 50 000 FCFA (environ 75 euros) à 200 000 familles identifiées comme à risque face à la pandémie du nouveau coronavirus. Les premiers bénéficiaires ont reçu jeudi dernier leur aide. Une cérémonie en leur honneur a donc été organisée à Poto Poto en présence de Léon Juste Ibombo, Ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique. Ces allocations sont faits à travers, la Poste mobile, le nouveau système de transferts d’argent par téléphone de la SOPECO. Lancé en décembre 2019, ce produit innovant de la poste du Congo fait déjà ses preuves. Il vise à accroitre l’inclusion financière des populations non bancarisées. Sa palette de services financiers digitaux permet aujourd’hui au gouvernement de toucher directement les populations cibles sans qu’elles ne se déplacent ou paient de faux frais avant de les réceptionner.

Ce modèle d’aide de la population a été pour la première fois expérimentée au sud du Sahara au Togo. En effet, en avril, ce pays faisait l’expérience d’octroyer à 450 000 personnes, un pécule pour faire face à la crise sanitaire. D’autres pays comme la Côte d’Ivoire ou le Sénégal ont aussi suivi cette expérience. La particularité du cas congolais réside dans l’exclusivité accordée à la SOPECO qui est une entreprise publique en vue de l’aider dans sa relance économique.

Rappel

La poste mobile est une application développée en partenariat avec la FinTech française TagPay. C’est une solution sécurisée low cost basée sur le cloud et disponible sur les principales plateformes de téléchargement (google play, apple store). Elle permet de digitaliser les versements, les retraits, le transfert d’argent compte à compte, la réception de salaires, le paiement marchand et le paiement des factures d’utilité publique.

(Source : ICT4Africa, 25 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)