twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conflit Etat du Sénégal/Tigo : "le dossier avance dans le bon sens", selon un conseiller de Wade

lundi 11 mai 2009

Le conflit opposant l’Etat à la filiale GSM de Millicom International Cellular au Sénégal a été largement revisité par le conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des Technologies de l’Information et de la Communication, Thierno Ousmane Sy. Il a fait la genèse de cette brouille tout en indiquant que « Tigo ne peut pas ne pas payer et qu’il l’a bien compris ». Ce conflit est toujours pendant en justice. Invité grand format du groupe Radio Futurs Médias (RFM) ce lundi, Thierno Ousmane Sy a, par ailleurs, fait savoir qu’il y aura un quatrième opérateur.

Le bras de fer Etat du Sénégal contre Tigo est loin de connaître son épilogue. Il est encore pendant en justice. « D’après les informations que j’ai, l’affaire est en train d’évoluer dans un bon sens », a déclaré le conseiller spécial chargé des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) du président de la République, Thierno Ousmane Sy. L’invité grand format du groupe RFM a, ainsi, fait la genèse de cette histoire et a fait comprendre : « quand vous achetez une licence à 100 milles dollars et que vous êtes le deuxième opérateur et que l’alternance vend une troisième licence à 200 millions de dollars, il y a un grand problème ». Et de préciser à cet effet, « nous avons dit que nous n’allons pas fixer de barre parce que cette barre là peut être soit trop faible soit trop élevée et en ce moment-là l’opérateur serait lésé ».

Le conseiller spécial du chef de l’Etat d’expliquer nous avons tenté de voir ce que dit le marché pour après revenir à lui (Tigo). C’est ainsi que « nous avons lancé une 3ème licence, elle a été vendue à 200 millions de dollars soit 100 milliards de francs CFA. Ces gens-là (Sudatel) ont zéro client et ont payé 200 millions de dollars alors à plus forte raison Tigo qui est là depuis 1999 ».

« Vous, vous en (clients) avez un peu plus d’un million, combien vous payez pour continuer à travailler au Sénégal dans un cadre juridique serein ? », ont demandé les autorités sénégalais aux responsables de Sentel GSM. Thierno Ousmane Sy a, ainsi, assuré que : « Tigo a bien compris cette problématique et est en train de prendre des dispositions pour se mettre à niveau car ils ne peuvent pas ne pas payer ». Il faut, selon lui, que cela se passe d’abord selon des conditions transparentes et justes parce que c’est l’image du secteur.

En effet, le conseil spécial du chef de l’Etat en TIC, par ailleurs, membre du conseil d’administration de la Sonatel a révélé qu’il « y aura un quatrième opérateur. Car ce qui a été signé avec le troisième opérateur, c’est que la structure de marché à trois resterait pendant cinq ans. Cela est une règle connue dans ce genre de négociation. Quand vous vendez une licence, l’opérateur veut savoir quelle est la structure de marché dans les années qui viennent pour savoir comment il va investir et donc combien il va payer la licence ? »

Papa Mamadou Diéry Diallo

(Source : Pressafrik, 11 mai 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)