twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conférence sur les logiciels libres à Dakar

vendredi 14 mars 2008

La capitale Sénégalaise va abriter du 16 au 20 mars prochain la troisième conférence biannuelle Africaine sur les logiciels libres. Ce grand événement qui a pour thème « Réussir l’économie du savoir en Afrique » se tiendra à l’UCAD II (Université Cheikh Anta Diop de Dakar) et au campus numérique de l’agence universitaire de la Francophonie (AUF). Cette rencontre continentale est à l’initiative de la Fondation africaine des logiciels libres (FOSSFA).

Après l’Université de Western Cape en Afrique du Sud et Safari Park Hôtel de Nairobi, au Kenya, c’est donc au tour de l’UCAD II et du Campus numérique de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) d’abriter cette troisième édition d’IDLELO où sont attendus quelque 3000 visiteurs.

Les logiciels libres sont basés sur un concept de quatre libertés : liberté de modification, de copie, de redistribution et d’appropriation sans frais de licences. Ils représentent pour le Sénégal, pour l’Afrique et pour le monde entier, d’énormes possibilités d’adaptation des TIC pour en tirer des bénéfices à tous les niveaux tout en développant les compétences locales et en même temps économiser sur les moyens financiers.

La Conférence biannuelle Africaine sur les logiciels libres plus connue sous le nom d’IDLELO (mot de l’Afrique australe qui signifie « pâturage commun ») cherche principalement à faire la promotion de l’utilisation des logiciels libres pour le développement de l’Afrique. IDLELO est devenu un événement où gouvernements, acteurs du libre développeurs et activistes portent leurs résultats au grand public. Ils partagent, ainsi, les expériences, échangent les challenges et évaluent les progrès dans le continent dans plusieurs domaines afin de dégager une feuille de route pour les années suivantes.

FOSSFA, Dakar

(Source : Le Soleil, 14 mars 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)