twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conférence régionale africaine sur l’intégration de la dimension genre dans les politiques et programmes du secteur des TIC

vendredi 22 septembre 2017

Le Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Économie Numérique du Sénégal organise une conférence sur l’intégration du Genre dans les politiques du secteur des TIC à Dakar, Sénégal du 25 au 27 septembre 2017, en partenariat avec l’UNESCO, ONUFEMMES, le Centre de la CEDEAO pour le Développement du genre, la World Wide Web Foundation, l’Alliance pour l’Accès à l’Internet (A4AI), la Banque africaine de développement, et Facebook.

Cette conférence a été organisée avec la contribution substantielle du programme intergouvernemental de l’UNESCO « Information Pour Tous, » qui vise à apporter des réponses innovatrices aux défis et aux opportunités de la société de l’information et de la connaissance.

Cette conférence régionale, qui réunira les décideurs politiques de 20 pays d’Afrique francophone, issus des ministères compétents concernant les TIC, les télécommunications, les femmes, les sciences et la technologie, le secteur privé, ainsi que les agences de réglementation de l’industrie des TIC et les acteurs de la société civile encourageant l’innovation et l’entrepreneuriat numérique, en mettant l’accent sur les femmes, servira de plateforme de partage des bonnes pratiques en matière de politique de TIC visant l’égalité des genres. Elle permettra non seulement de créer des alliances afin d’accélérer l’intégration de la dimension genre dans la politique des TIC en Afrique francophone mais encore de créer un réseau de pairs entre les gouvernements d’Afrique francophone et, en particulier, les ministères et les agences chargées d’élaborer des politiques et des programmes qui exploitent le pouvoir d’accès à l’information pour atteindre les Objectif de développement durable (ODD), et plus particulièrement en ce qui concerne l’égalité des genres.

Pendant les trois jours de la conférence, les participants exploreront le rôle des données ouvertes et de la gouvernance ouverte pour l’information des citoyens, et l’engagement en faveur des femmes dans les politiques publiques en s’appuyant spécifiquement sur le rapport Recommandations d’action : combler l’écart entre les hommes et les femmes dans l’accès à internet en haut débit (mars 2017), du Groupe de travail sur la fracture numérique entre les genres de la Commission sur le Haut Débit, mais également sur les politiques des TIC visant l’égalité des genres, l’égalité et l’inclusion numérique dans le contexte des Objectifs de Développement Durable (ODD), les TIC dans la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent, les principes du droit du numérique, les données ouvertes et leur rôle dans la garantie de l’égalité des genre, l’intégration de l’égalité des genres dans les politiques et programmes d’éducation aux TIC, les approches basées sur les TIC afin d’augmenter la participation des filles aux sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM), et l’accélération de l’inclusion financière et numérique pour l’autonomisation économique des femmes. Elle traitera également de la responsabilité des gouvernements à l’ère numérique.

Enfin le 28 septembre 2017, et dans le cadre de la Célébration de la Journée Internationale du droit d’accès à l’information, et capitalisant sur la très active communauté JiggenCITIC au Sénégal et l’initiative de l’UNESCO YouthMobile, un hackathon aura lieu, mobilisant des jeunes développeuses d’applications mobiles afin de discuter avec les décideurs des pays francophones d’Afrique de l’Ouest pour proposer et développer des solutions d’applications mobiles permettant de promouvoir l’égalité des genres à travers les ODD. Une plateforme de dialogue, basée sur l’expérience régionale #i4Policy, aura également lieu, afin d’encourager les discussions, entre la société civile et les décideurs politiques, concernant le fait d’assurer une politique publique favorable à l’innovation numérique et à l’entreprenariat, et de spécifiquement encourager l’engagement des jeunes et des femmes.

Pour plus d’informations sur le contenu de la conférence et l’agenda merci de bien vouloir contacter :

Sasha Rubel : s.rubel@unesco.org

Contact presse :
Marion Piccio : m.piccio@unesco.org

(Source : Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Économie Numérique, 22 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)