twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conférence mondiale des radiocommunications 2019 : Les experts africains à Dakar pour peaufiner une position commune

mardi 12 septembre 2017

Le Sénégal a abrité, depuis hier à Dakar, la deuxième réunion préparatoire de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT) pour la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) en 2019.

Des techniciens venus d’Afrique séjournent dans la capitale sénégalaise pour les besoins de la deuxième réunion préparatoire de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT) pour la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) en 2019. Pour Abdou Karim Sall, Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), c’est sous l’égide de l’Union Africaine des télécommunications, de l’ARTP et du Ministère des Télécommunications que s’est tenue la réunion de Dakar. A l’en croire, cette rencontre permettra à l’ensemble des pays africains d’échanger pour que le contiennent noir puisse avoir une position commune à défendre lors de la grande rencontre internationale. Celle-ci se chargera de fixer les nouvelles règles d’utilisation et de gestion des fréquences des radiocommunications, mais également tout ce qui est orbite des satellites. « La conférence mondiale des radiocommunications nécessite que les pays africains harmonisent leurs positions concernant la gestion et l’organisation des fréquences radioélectriques, mais également des orbites des satellites stationnaires et non stationnaires », a expliqué le DG de l’ARTP. Et de poursuivre que les services des radiocommunications, à savoir le mobile, la radiodiffusion, les satellites et les services maritimes, ont des besoins qui ne cessent de progresser en matière d’utilisation des ressources de fréquences.

Soutenir la candidature de l’Egypte pour la CMR-2019

Cette conférence mondiale des radiocommunications qui devrait se tenir à Genève du 28 octobre au 22 novembre 2019, devra procéder à la révision du règlement des radiocommunications. Mais l’Egypte veut aussi abriter cette importante réunion internationale. C’est ce qui a poussé Abdoul Karim Soumaila, secrétaire général de l’UAT, à demander aux participants de soutenir ce pays. « Nous souhait est que l’Egypte abrite cette conférence mondiale des radiocommunications 2019. J’appelle les états membres africains à soutenir sa candidature », a-t-il lancé à l’endroit des acteurs. Et d’ajouter qu’il y a une circulaire pour l’information de l’Union internationale des télécommunications UIT qui demande aux Etats membres de donner leur avis. Ceux qui ont le pouvoir de décider pour leur pays, n’hésitez pas à supporter l’Egypte ». Cette réunion de 5 jours, qui prendra fin le 15 septembre 2017, a vu la participation, entre autres, de Mario Maniewicz, représentant du directeur des radiocommunications de l’UIT, de Souhila Amazouz de la commission de l’Union africaine et Modou Mamoune Ngom du ministère des Postes et des Télécommunications.

Zachari Badji

(Source : Rewmi, 12 septembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)