twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conférence Gaming Africa, comment profiter des opportunités dans le monde du jeu …

samedi 14 octobre 2017

Les 24 et 25 octobre aura lieu à Johannesburg Gaming Africa. Conférence gratuite contribuera à modifier certaines images négatives dans le secteur du jeu et constituera, surtout, une vitrine de haut niveau pour les professionnels sur le continent.

Organisée par l’équipe responsable de l’ICE, Gaming Africa accorde une place essentielle à la formation et à l’apprentissage. En conséquence, les participants auront l’occasion de participer à des modules d’apprentissage couvrant l’économie, les méthodes de paiement, la responsabilité sociale, la lutte contre le blanchiment d’argent, les investissements, les relations publiques… C’est aussi l’occasion d’assister à des tables rondes régionales et deux Master class.

Mireku, l’un des leaders d’opinion qui interviendront lors de la conférence de deux jours, a déclaré que : ” De nombreux leaders d’opinion pensent que le jeu fait l’objet d’un récit négatif et que des événements comme Gaming Africa constituent une vitrine idéale pour non seulement présenter la technologie déployée par ce secteur, mais aussi mettre en lumière l’importance attachée à la responsabilité sociale et aux initiatives d’atténuation des conséquences néfastes qui se trouvent au cœur d’un secteur progressiste et durable.”

Pour lui, l’Afrique compte 54 pays dont les stratégies en matière de jeu évoluent à des vitesses différentes et, dans certains cas, les directions adoptées sont différentes. C’est pour cela, la convergence des intérêts divers, tant au niveau des gouvernements que du secteur, constitue une occasion unique d’échanger des informations, des expériences et des idées.

En plus, “des événements de ce type doivent servir essentiellement à écouter. Certains participants sont très brillants et viennent non seulement d’Afrique, mais aussi d’horizons très éloignés. Ils représentent des organisations commerciales qui veulent exercer leur activité sur le continent et il serait insensé de ne pas écouter et établir de bonnes pratiques. Le défi à relever consiste à parvenir à un équilibre entre la responsabilité sociale et un secteur prospère”.

Pour plus d’informations, visiter le site de l’événement http://www.gamingafrica.za.com/.

(Source : Social Net Link, 14 octobre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)