twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Confection de la carte biométrique : Les assurances du Directeur de la Daf

vendredi 18 novembre 2016

Le commissaire Ibrahima Diallo, directeur de l’automation des fichiers (Daf) est longuement revenu sur le dispositif mis en place pour les inscriptions pour l’obtention de la nouvelle carte d’identité biométrique Cedeao lancée depuis le 4 octobre dernier.

Selon le commissaire Diallo, directeur de la Direction de l’automatisation du fichier (Daf) et maître d’œuvre des inscriptions pour l’enrôlement et l’établissement de la nouvelle carte nationale d’identité biométrique Cedeao, « avec cette carte biométrique, aucune falsification n’est possible. Mieux, elle est multi-usage du fait des nombreuses applications. C’est ainsi qu’elle servira également de carte d’électeur. Aussi, la biométrie permet-elle d’identifier les personnes de façon automatique grâce à leurs empreintes digitales et à leur photo », a-t-il expliqué.

A l’en croire, toutes les préfectures du pays disposent, à ce jour, d’une commission administrative. Qui plus est, Dakar, la capitale a vu « toutes les quatre sous-préfectures (Dakar plateau, Grand Dakar, Almadies et Parcelles Assainies) disposer d’une commission fonctionnelle », a-t-il soutenu. Puis, « s’en suivront celles de Pikine, Guédiawage et Rufisque et après ce sera au tour des grandes capitales régionales comme Thiès, Kaolack, Louga Saint-Louis de voir le nombre de commissions étoffé pour en fin de compte mailler tout le territoire national », a-t-il fait savoir. Quid des zones rurales où il est difficile, pour les citoyens, de trouver une photocopie de leur carte nationale d’identité qui doit être déposée au moment de l’enrôlement ? « Nous allons étudier tous ces cas de figure pour essayer d’y remédier dans l’urgence et des commissions mobiles seront déployées partout où besoin sera », a-t-il soutenu. Idem pour les élèves et étudiants qui veulent compléter leur dossier de préinscription. « Il leur suffit de se munir d’un extrait de naissance et de faire une demande à nous adressée pour qu’on solutionne leurs cas ».

En outre, les Sénégalais de l’extérieur ne seront pas en reste car, selon le Daf, « les commissions seront progressivement installées à compter de la fin de ce mois de novembre suivant la densité de la concentration de nos compatriotes de la diaspora ». Revenant sur la question de la refonte partielle du fichier électoral, le commissaire Diallo a estimé que sur un fichier d’environ 5 millions 7oo mille inscrits, il n’ya jamais eu 3 millions de votants. Aussi, partant de ce constat, cette opération permettra de faire d’une pierre deux coups avec la radiation de tout le stock-mort du fichier existant.

Mamadou Lamine Dièye

(Source : Le Soleil, 18 novembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)