twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Concours sur l’innovation technologique dans le domaine des télécoms : Les universités publiques raflent la mise

jeudi 30 juillet 2015

La deuxième édition du Forum Co-innovation organisée par la Sonatel a vécu. Les étudiants en informatique ont proposé des solutions aux problèmes de santé, de transport, d’agriculture et d’élevage en mettant en place des applications web et mobiles. Mais au finish c’est l’Université Gaston Berger de Saint-Louis qui a remporté la palme.

L’Université Gaston Berger de Saint-Louis a remporté le concours ‘’Code camp Emerginov’’ organisé hier par la Sonatel à l’amphithéâtre de l’Ucad II. L’équipe de l’Ugb a mis en place une application dénommée SOS Vaccination. Elle permet une meilleure gestion des visites prénatales et postnatales par des SMS et messages vocaux. Le projet qui porte le nom de ‘’Karangue’’ (sécurité en wolof) consiste à faire des rappels automatiques les jours de vaccination par SMS et appels aux mères des enfants. C’est une solution aux problèmes de mortalité maternelle et infantile, selon les membres de l’équipe. ‘’A 48 heures des journées de vaccination, les femmes reçoivent un SMS et la veille, un appel vocal les rappelant qu’elles doivent vacciner leurs enfants’’, a expliqué Mamadou Sall, membre du groupe.

Les cinq autres lauréates sont par ordre de mérite : L’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT), l’Ecole polytechnique (ESP), l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) et l’Université de Thiès (UT). Sur le thème de la santé, l’ESMT a créé une application web et mobile dénommée ‘’Diamond’’ (diamant en anglais). Elle permet de rendre plus visible les centres de transfusion sanguine et d’inciter les populations à faire des dons de sang. Sur le même sujet, les étudiants de l’ESP ont mis en place ‘’Afya center’’ une application qui aide à gérer les rendez-vous médicaux notamment les grossesses, par kiosque vocal et SMS. Elle est aussi capable de renseigner sur les pharmacies de garde par la géolocalisation.

L’Ucad, hôte de la rencontre, a quant à elle travaillé sur la gestion de projet en ligne. ‘’Link Biz’’ permet aux porteurs de projets d’échanger avec les entrepreneurs et bailleurs via une plate-forme en ligne. Le dernier sur le podium, l’UT s’est penchée sur les problèmes de transport. Les membres de son équipe ont instauré une plate-forme de gestion en ‘’covoiturage’’ avec interaction par SMS.

Venues présider la cérémonie, les autorités universitaires et les responsables de la Société nationale de télécommunication ont réaffirmé leur volonté d’appuyer la recherche scientifique et l’innovation technologique. Dans son discours d’ouverture, le Directeur Général de la Sonatel a affirmé que sa structure renouvelle son engagement de soutenir l’innovation dans tous les pays où elle opère. Selon Aliou Ndiaye, son groupe soutient les pouvoirs publics dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise et les universités dans la promotion de la recherche. Le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, Olivier Sagna, a mis l’accent sur l’importance de l’innovation pour les pays en voie de développement. ‘’On ne peut pas aller de l’avant sans innover dans le domaine des Tic ‘’, a-t-il soutenu. Et de poursuivre en affirmant que ‘’le rôle de l’université n’est pas seulement de livrer des diplômes, mais aussi de former des créateurs’’.

Emerginov est une plate-forme multirégionale, ouverte et mutualisée, intégrant un portail vocal interactif basé sur des logiciels libres dit ‘’open sources’’. Elle est destinée à tester des micro-services Télécom/Web pour faire de la co-innovation avec l’ensemble des acteurs des Tic, universitaires et développeurs indépendants. Selon Cheikh Diop chargé de projets à la Sonatel, l’Emerginov héberge aujourd’hui 150 projets financés par des bailleurs ici au Sénégal.

En plus des nombreux lots distribués en guise de récompense aux cinq meilleures équipes, les deux meilleures bénéficieront des stages rémunérés de six mois à la Sonatel. Dix établissements d’enseignement supérieur publics et privés étaient en compétition.

Abdourahim Barry

(Source : L’Enquête, 30 juillet 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)