twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Communiqué de presse de la Sonatel

vendredi 20 août 2010

Le journal l’AS dans sa livraison du jeudi 19 Août 2010 a titré à sa Une « Epinglée en flagrant délit de fraude par la douane à l’aéroport, SONATEL transige et casque 300 millions de FCFA » renvoyant à un article de Cheikh Mbacké Guissé.

Cette information de l’AS avait été diffusée il y a plusieurs jours à un certain nombre de journaux de la place qui avaient saisi SONATEL pour avoir sa version des faits. Une commande d’équipements et logiciels a été faite à notre fournisseur, conformément à notre plan d’investissement.

En procédant au dédouanement des logiciels après réception de la facture envoyée par le fournisseur, notre transitaire et les services de douane ne se sont pas entendus sur la qualification des produits en "logiciel" ou "licence". Ce type de divergence dans la qualification a déjà été rencontré sur d’autres dossiers.

Dans le souci de ne pas retarder ses activités, le transitaire, en accord avec Sonatel, a accepté l’interprétation des services douaniers, ce qui impliquait le paiement d’un montant complémentaire de 150 millions. Le fournisseur ayant reconnu l’imprécision sur les libellés de ses factures, a accepté de rembourser ce montant à Sonatel.

Sonatel, du fait de ses investissements, est un contributeur important aux recettes douanières (12 milliards de droits de douane pour l’année 2009 pour ses activités au Sénégal). Encore une fois, en matière de bonne gouvernance d’entreprise, SONATEL n’a pas de leçon à recevoir de ceux qui tentent, par tous les moyens, de la salir depuis l’affaire de la surtaxe et du contrôle des communications entrantes internationales au Sénégal pour légitimer leur projet.

Dakar, vendredi 20 Août 2010

(Source : Sonatel)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)