twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Communiqué de la SONATEL : Projets de mutualisation des équipements de supervision

jeudi 18 février 2016

Malgré l’ouverture de la Direction Générale, les partenaires sociaux ont décidé d’une rupture unilatérale du dialogue en déclenchant une grève d’une durée de 48 heures à compter de ce jeudi 18 février 2016. Sonatel assure à ses clients qu’elle a pris toutes les dispositions pour limiter les désagréments éventuels qu’ils pourraient subir.

La démarche de ce projet de transformation répond à une tendance lourde du secteur des télécommunications en Afrique, qui voit la plupart des opérateurs mutualiser la supervision de leur réseau.

Ce projet comporte des retombées intéressantes pour le Sénégal et pour le groupe Sonatel :

  • nouvelles opportunités de créations d’emplois au Sénégal ;
  • meilleur suivi du rythme de l’évolution des technologies par une montée en compétence rapide dans la maîtrise des outils et process des grands équipementiers ;
  • renforcement de la compétitivité du groupe Sonatel ;
  • renforcement du leadership de Sonatel dans la sous-région en gardant son rang d’opérateur innovant et first mover ;
  • recentrage sur le service client à travers la mise en œuvre d’actions pour limiter les désagréments clients.
  • Dans la mise en œuvre de ce projet, Sonatel ne cédera aucune infrastructure.
  • Aussi, pour garantir un succès à ce projet, il a été nécessaire d’œuvrer en vue de :
  • la conformité avec la législation et la réglementation en vigueur ;
  • l’adhésion des partenaires sociaux ;
  • la préservation des acquis des salariés en leur assurant la stabilité de leur emploi et de leurs revenus.

Des mesures complémentaires ont ainsi été prises avec l’acceptation du partenaire Huawei qui nous accompagne dans le cadre du BOT pour une meilleure maitrise des outils et process :

  • sur un effectif de 1800, 34 salariés sont dans le périmètre de la supervision et sont éligibles ;
  • la mobilité se fait sur la base du volontariat et à ce jour, 12 des 34 salariés concernés ont déjà choisi de rejoindre le partenaire Huawei ;
  • ces salariés ont la possibilité de réintégrer Sonatel au terme du BOT ;
  • une proposition de 2 postes est faite à ceux qui optent de ne pas aller chez le partenaire (22 agents à ce jour) ;
  • Sonatel assure la garantie de maintien au moins de tous les avantages actuels (rémunération, fonction, ancienneté, prêts, véhicule de fonction, avantages sociaux, dispositif médical et de santé, etc.).

Aucun plan social n’a été envisagé dans la mise en œuvre de ce projet.

Sonatel présente ses excuses à ses clients pour les désagréments éventuels qu’ils pourraient subir.

La Direction de la Communication Institutionnelle et des Relations Extérieures

(Source : Sonatel, 18 février 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)