twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Communiqué de l’Agence de régulation des télécommunications

mercredi 19 janvier 2005

L’Agence de Régulation des Télécommunications a observé au courant des journées du 04 au 08 janvier 2005, une forte dégradation de la qualité de service du réseau mobile de Sonatel.

Devant cette situation, une correspondance a été adressée à Sonatel le 07 janvier 2005, lui demandant, entre autres, de prendre les mesures idoines pour rétablir une qualité de service correcte, de fournir un rapport détaillé sur les incidents survenus et les actions correctives qui ont été menées et enfin, d’éviter que de pareils désagréments ne se renouvellent.

En réponse, Sonatel a reconnu, durant cette période :

- que « les taux d’efficacité des appels ont sensiblement baissé, provoquant l’incompréhension, puis le mécontentement des clients » ;
- « avoir perdu le contrôle de l’information et n’avoir pas su anticiper la propension des clients à consommer leur crédit en période promotionnelle dans un court laps de temps » ;
- et qu’à la Tabaski, « période importante de trafic, il est possible que l’écoulement du trafic soit à nouveau perturbé ».

L’ART a signifié à Sonatel, qu’au cours des journées du 04 au 08 janvier 2005, il ne s’est pas seuelement agi de non respect de ses obligations de qualité de service mais aussi de rupture prolongée de la fourniture de services, comme en attestent les plaintes reçues par l’ART, de la part de nombreux usagers.

L’ART a demandé à Sonatel, de prendre dès à présent, toutes les dispositions nécessaires pour éviter que de telles perturbations se reproduisent, en particulier lors de la prochaine fête de la Tabaski, au cours de laquelle l’ART surveillera avec une attention particluière la qualité des services et la permanence du fonctionnement du réseau mobile.

En plus du suivi habituel des indicateurs de qualité de service, l’ART effectuera, à compter du premier trimestre 2005 des campagnes de mesure du niveau de la qualité des services offerts par les opérateurs.

Dakar le 18 janvier 2005.

Le Directeur général de l’ART

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)