twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Communications radioélectriques : Des experts élaborent un document de coordination des fréquences

mercredi 18 décembre 2013

Une réunion sous-régionale de coordination des fréquences radioélectriques s’est ouverte hier à Dakar. Organisée par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), cette rencontre de trois jours vise à procéder à la finalisation du document sur la coordination et le partage des fréquences dans les pays limitrophes.

A la suite des réunions tenues en 2008 et 2009, une rencontre sous-régionale de coordination des fréquences radioélectriques s’est ouverte hier à Dakar sous la présidence du ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Abiboulaye Diéye.

Des délégués représentant six organes de régulation ainsi que des opérateurs de télécommunications de la Gambie, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Cap-Vert, de la Mauritanie et du Sénégal participent à cette rencontre. Il est question d’arriver à la finalisation du document sur la coordination et le partage des fréquences dans les pays de la sous-région.

En outre, cette réunion, a rappelé Mor Mbaye, coordonateur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), permettra d’échanger sur des thèmes comme la synergie et la coopération en matière de gestion, au contrôle des fréquences et à la télévision numérique terrestre.

« Il s’agira de concrétiser les négociations entamées depuis 2008 et de s’accorder sur les places laissées libres pour éviter les interférences dans les services de Gsm (Global mobil for communication) au niveau de nos frontières », explique-t-il.

Pour le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye, des réunions d’harmonisation de ce genre sont nécessaires pour permettre, dans un espace comme la Cedeao et l’Uemoa, à nos Etats de trouver un compromis stable et durable.

Cela peut aider les régulateurs à gérer, au profit de nos populations, ces fréquences qui sont nécessaires à la communication, aux télécommunications et à la télévision au niveau de nos zones frontalières. « Je vous invite à accélérer le rythme de mise en place de ce cadre de coordination dans nos pays et à renforcer la coopération entre nos Etats », a-t-il déclaré.

Selon le ministre, chaque événement technologique majeur amène le régulateur, ainsi que les Etats, à prendre des dispositions et à se donner les moyens technologiques ou qualitatifs du point de la gestion des images et de la qualité de la réception.

Selon le ministre, ce cadre de coordination est un moyen efficace de consolider l’intégration sous-régionale. « Quand on parle de gestion de fréquences, cela veut dire que l’on laissera à chaque entité nationale la possibilité de développer son propre contenu, et à l’échelle des frontières, pour éviter toute forme de brouillage. C’est une plateforme de coexistence qui est installée », a souligné le ministre de la Communication et de l’Economie numérique.

I. Ba

(Source : Le Soleil, 18 décembre 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)