twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commissions des prestataires : Orange refuse de céder la Money

samedi 19 mai 2018

Réagissant à la sortie du réseau des distributeurs d’Orange money qui soutenait que le barème de commissionnement qui leur est proposé va baisser leurs gains, Orange, dans un communiqué, soutient le contraire. D’après la multinationale, « ce nouveau plan de commissionnement des distributeurs d’Orange money garantit un meilleur partage des fruits de l’activité ».

La sortie des distributeurs d’Orange money, rejetant le nouveau barème de commissionnement qui, selon, eux va baisser leurs gains, a fait réagir la Sonatel. Dans un communiqué, la direction communication institutionnelle et relation extérieure d’Orange informe que « ce nouveau plan de commissionnement des distributeurs d’Orange money garantit un meilleur partage des fruits de l’activité ». Dans son document, elle soutient que « les distributeurs demeurent toujours les acteurs les mieux rémunérés sur la chaîne ». De même, il est souligné que « le développement rapide des services Orange money nécessite des investissements assez importants ». Ainsi, d’après Orange, avec ce nouveau schéma, « la pérennité de l’activité est ainsi mieux sécurisée ». Poursuivant ses explications, Orange soutient qu’il est dans la logique de sécuriser « les revenus des distributeurs à travers un plan ambitieux de lancement de nouveaux services comme le paiement de salaires, la rémunération de la relève des plafonds des comptes clients mieux identifiés, des promotions et des animations ». A en croire les responsables de la communication d’Orange, « ces initiatives permettront déjà à court terme aux distributeurs d’avoir plus de transactions clients sur l’activité et ainsi d’avoir des revenus plus importants ». Mieux, ils informent qu’il y a « un plan d’accompagnement fait de subventions et de promotions dédiées spécifiquement aux distributeurs ». A ce propos d’ailleurs, le service communication déclare qu’Orange finances mobiles Sénégal « a aussi démarré son plan d’accompagnement et invitera les distributeurs à des bilans périodiques pour continuer à échanger sur ce sujet et divers autres qui sécurisent et développent l’activité Orange money ».

Minimisant l’ampleur de la grève illimitée, décrétée par le réseau des prestataires d’agence, Orange souligne que « ses partenaires distributeurs ont été nombreux à saisir les enjeux liés à cette évolution du barème de commissionnement et continuent à assurer la disponibilité du service sur l’ensemble du pays ».

Diéynaba Kane

(Source : Le Quotidien, 19 mai 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)