twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commission d’enquête parlementaire sur la Sudatel : les Sénateurs auditionnent Karim Wade, et font plier Sentel

mercredi 28 juillet 2010

Le Sénat a constitué une commission d’enquête parlementaire pour en savoir plus sur la controversée troisième licence de téléphonie attribuée à Sudatel. Elle avance à grands pas, parce qu’après cette société, la commission a auditionné le fils du président et non moins ministre d’État, Karim Wade. Ladite comission a également réussi à faire plier Sentel, qui avait refusé de se présenter devant elle.

La commission d’enquête parlementaire sur la licence de Sudatel est une nécessité. Car, si son coût était annoncé à 100 milliards de francs Cfa, au finish le ministre de l’Économie et des Finances, Abdoulaye Diop, le chiffrera à 89 milliards. Une baisse qu’il va justifier par le cours du dollar, à l’époque. Un argumentaire battu en brèche par l’hebdomadaire La Gazette. Les parlementaires se doivent de faire la lumière sur cette affaire, également, parce que 20 milliards de nos francs auraient été versés comme « commissions » lors de la transaction, au cœur de laquelle on cite les noms du Conseiller en Techniques de l’information et de la communication du président de la République, Thierno Ousmane Sy, et du fils du chef de l’État, Karim Wade. Celui-ci a d’ailleurs été auditionné lundi par la commission que dirige le vice-président du Sénat, Daouda Faye. Pour l’heure, rien n’a encore filtré de l’entretien.

Les sénateurs ont-ils posé les bonnes questions, Karim a-t-il donné les vraies réponses ? Les Sénégalais, qui doivent être édifiés sur ce dossier, attendent de savoir. Si on ne sait pas, encore, la date à laquelle Thierno Ousmane Sy, par ailleurs fils du Garde des Sceaux et ministre de la Justice, Cheikh Tidjane Sy, passera devant la commission, on sait qu’elle va auditionner la deuxième société de téléphonie, Sentel, le 30 juillet courant. Une première victoire, parce que cette société, succursale de l’américaine Millicom, avait refusé de répondre à la première invitation des Sénateurs. Pourtant, elle est au cœur de l’actualité, pour n’avoir acheté sa licence qu’à 50 millions de nos francs. C’était du temps des socialistes. Une sommé jugée dérisoire, et qui semble cacher bien des irrégularités.

On se souvient qu’un journal en ligne américain avait publié un texte dans lequel il soutenanit que Karim Wade et Thierno Ousmane Sy avaient exigé de Millicom cellular 100 milliards de francs Cfa, pour continuer à exploiter sa licence au Sénégal. Une affirmation, qui avait amené le premier nommé à brandir une plainte contre ce média américain. Pour sa part, Thierno Ousmane Sy a décidé de traduire devant le tribunal le directeur de publication de La Gazette, Abdou Latif Coulibaly, qui a révélé qu’il est mêlé aux 20 milliards qui ont été perçus comme commissions dans la vente de la licence de Sudatel. Probablement, que les Sénateurs feront la lumière sur toutes ces questions. Ils auront en face d’eux, le 9 août prochain, la Sonatel. Les Sénateurs, qui sont attendus pour aller jusqu’au bout de ces différentes affaires, devront être imités par les députés. Ceci, d’autant que le président Wade plaide, désormais, pour la bonne gouvernance.

(Source : xibar, 28 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)