twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commervce des services : Concertation sur la liste des secteurs

mercredi 1er juin 2005

La validation de la liste des offres d’engagements spécifiques du Sénégal dans le cadre des négociations sur le commerce des services à l’Organisation mondiale du commerce (Omc) était à l’ordre du jour d’un atelier national.

La libéralisation de l’économie crée un regain d’activités qui fait qu’aujourd’hui, il y a une nécessité « d’identifier nos potentialités et de les traduire en offres sur le plan international », a souligné le directeur du Commerce extérieur, Cheikh Saadibou Seck. Il a déclaré que des travaux ont été menés avec la sous-commission services pour libéraliser un certain nombre de secteurs des services dans le cadre des négociations de l’Uruguay Round et de la mise en œuvre de l’Agenda de Doha pour la libéralisation du commerce des services. C’est ce qui justifie, selon lui, la mise à jour de la première liste des offres d’engagements spécifiques du Sénégal comprenant divers sous-secteurs dont les services de télécommunications, services postaux et services de courriers, les services financiers, de distributions, d’éducation de tourisme, de transports. La rencontre d’hier, qui a été initiée par le Comité national des négociations commerciales internationales, vise ainsi à définir et à adopter les principaux éléments de l’Accord général sur le commerce des services (Agcs) contenus dans la liste d’engagements spécifiques du Sénégal concernant l’accès des fournisseurs étrangers à son marché intérieur. Le but visé est d’étudier les voies et moyens de permettre le Sénégal de pouvoir profiter des avantages liés au commerce des services dans le cadre de l’Agcs. La Déclaration ministérielle de Doha concernant les négociations sur le commerce des services, stipule que chaque pays membre de l’Omc devra présenter des demandes initiales d’engagements d’offres spécifiques visant à libéraliser ses marchés des services qui présentent un intérêt à l’exportation.

Mamadou Sy

(Source : Le Soleil, 1er juin 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)