twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commerce numérique et électronique : Près d’un milliard de Fcfa à Smart Africa Alliance pour renforcer l’écosystème dans 10 pays d’Afrique

samedi 18 décembre 2021

Le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé une subvention de près d’un milliard de Fcfa pour évaluer les lacunes des politiques dans les écosystèmes du commerce numérique et du commerce électronique dans 10 pays d’Afrique.

Selon la Bad, ces fonds provenant du Fonds africain de développement, du guichet concessionnel de la Banque, seront versés à l’Alliance Smart Africa, une alliance de 32 pays africains, d’organisations internationales et de sociétés mondiales ayant pour objectif de créer un marché numérique unique en Afrique d’ici 2030.

Nicholas Williams, directeur de la division des opérations Tic de la Banque, a déclaré : " Ce projet est à la fois opportun et vital. Pour que le continent crée un marché numérique unifié d’ici 2030, les efforts doivent se concentrer sur l’harmonisation et la construction d’un environnement politique cohérent pour le commerce intra-continental. La Banque est ravie de s’associer à la Smart Africa Alliance pour faire progresser les principaux objectifs stratégiques qui soutiendront le développement numérique dans toute l’Afrique ".

Le projet étudiera l’environnement politique dans 10 pays Que sont notamment, la Côte d’Ivoire, Bénin, Ghana, Libéria, Ouganda, Soudan du Sud, Zimbabwe, République du Congo, São Tomé et Príncipe et République démocratique du Congo.

Smart Africa consultera les acteurs des secteurs public et privé pour développer un programme de formation en ligne qui bénéficiera directement à 600 parties prenantes (comprenant des fonctionnaires, des petites et moyennes entreprises, des opérateurs de réseaux mobiles du secteur privé) et indirectement à 2 500 autres.

Jean Bavane Kouika

(Source : Frat Mat, 18 décembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)