twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commerce électronique : Vers la mise en place d’un guichet unique

mercredi 1er juin 2016

La septième réunion de l’assemblée générale de l’Alliance africaine pour le commerce électronique (Aace) s’est ouverte hier. Au cours de cette rencontre, les représentants des 17 pays membres vont échanger sur les projets de la structure et le guichet unique.

Dakar a abrité, hier, la septième réunion de l’assemblée générale de l’Alliance africaine pour le commerce électronique (Aace). Cette rencontre a réuni les représentants des 17 pays membres, la Commission de l’Uemoa ainsi que différents acteurs internationaux impliqués dans la mise en œuvre et la gestion des guichets uniques du commerce extérieur. Elle servira de cadre pour réfléchir sur la mise en place d’un guichet unique en Afrique et les projets de l’Aace. L’Aace est un regroupement des opérateurs de guichets uniques en Afrique en vue de favoriser le partage d’expériences. Présidant l’ouverture des travaux, Pape Ousmane Guèye, directeur général des Douanes, s’est félicité de la tenue des assises de l’Aace. Il a salué les nombreuses initiatives de cette structure visant à améliorer les échanges entre les pays africains.

Selon M. Guèye, à terme, les projets de l’Aace vont se traduire par la dématérialisation des procédures et la facilitation des échanges commerciaux dans le continent. Le directeur général des Douanes soutient que le commerce électronique permet un gain de temps considérable. C’est pourquoi, il a invité les responsables de l’Aace à mettre en place un dispositif pour aller vers un guichet unique. Rappelant l’importance des échanges entre le Sénégal et le Mali, Pape Ousmane Guèye soutient que les formalités douanières seront davantage simplifiées. Pour cela, il dit compter sur l’appui de l’Aace. Soutenant que le commerce interafricain est faible, Ibrahima Nour Eddine Diagne, administrateur général de Gainde 2000 est d’avis qu’il faut mettre en place un guichet unique en vue de faciliter les échanges. Pour cela, il appelle à fédérer l’ensemble des guichets en Afrique. Au cours de cette assemblée générale, Aace a présenté ses différents projets. Il s’agit de l’organisation d’ateliers de sensibilisation dans les 5 communautés économiques régionales, l’évaluation par les pairs, l’échange de documents électroniques entre les membres (projets pilotes e-co Uemoa ; e-co Cemac).

L’autre projet porte sur la mise en œuvre de projets pilotes inter régionaux avec les communautés économiques régionales en Afrique et dans le monde. Il s’agira, sur ce point, d’élaborer un guide pour le commerce sans papier, un guide d’implémentation des normes en guichet unique et de rechercher des accords de partenariat technique et financier auprès des bailleurs pour la mise en œuvre des projets.

Hier, après l’ouverture des travaux de la 7ème assemblée générale de l’Aace, le groupement d’intérêt économique Gainde 2000 a reçu une délégation japonaise, la Naccs (la structure dédiée au traitement électronique de fret aérien et maritime). Elle était venue s’enquérir des outils et l’expérience de Gainde 2000 en dématérialisation des procédures et en guichet unique. « Nous avons eu des discussions avec les responsables de la Naccs. Les Japonais ont un grand intérêt pour le marché africain », a confié à la fin de la rencontre, Ibrahima Nour Eddine Diagne, l’administrateur général de Gainde 2000.

Selon lui, les deux structures veulent créer un partenariat gagnant-gagnant pour les deux pays et leurs partenaires. Pour cela, il souhaite avoir une feuille de route pour asseoir une bonne collaboration avec les Japonais.

Aliou Kandé

(Source : Le Soleil, 1er juin 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)