twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Commerce électronique : Mise en place de la plateforme des chambres consulaires

jeudi 10 avril 2008

La place de plus en plus importante du commerce électronique dans le village planétaire a été au centre de la cérémonie de lancement de la plateforme commerciale électronique et du système d’information des chambres consulaires, abrités par la Fondation Trade point Sénégal (TPS).

Présidé par Abdourahim Agne, ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Coopération décentralisée et de la Micro finance, en charge du Commerce, en présence du représentant de la délégation européenne M. Giles Hervio et du Président de l’Union des Chambres de Commerce, d’industrie et d’Agriculture, Lamine Niang, ce lancement hier à la chambre de commerce de Dakar, permet aux opérateurs économiques d’entrer de plain-pied dans la mondialisation des affaires. La place de plus en plus importante du commerce électronique (E-commerce) dans le développement a été soulignée unanimement par les orateurs.

Pour le président Lamine Niang, avec près de 30 % des transactions dans certains pays, le commerce électronique ouvre un accès direct au marché mondial pour tout opérateur, quel que soit l’endroit où il se trouve. D’où son importance pour le Sénégal et ses félicitations à l’endroit de l’initiateur du projet, l’ancien ministre Mme Aïcha Agne Pouye.

C’est un outil qui favorise un commerce rapide et fiable, avec des transactions sécurisées, dira M. Niang en insistant sur la formation nécessaire des opérateurs et la vulgarisation de la plateforme à travers le pays. Rappelant que le projet financé par le 9ème Fed, s’inscrit dans le cadre du Programme de renforcement des capacités commerciales (PRCC), l’Ambassadeur Gilles Hervio n’a pas été en reste quant à l’importance accordée au Commerce électronique par la Commission de l’Union européenne.

Il figure toujours comme axe prioritaire du 10ème Fed signé en décembre 2007 pour un montant global de 288 millions d’Euros, couvrant également les infrastructures, la SCA et la Bonne gouvernance. Soulignant l’importance à accorder à l’intégration commerciale, M. Hervio a indiqué que le PRCC est un financement de 3 millions d’Euros, destinés au renforcement des capacités dans les négociations internationales, à l’amélioration de la qualité des produits pour les mettre aux normes requises à l’exportation, au renforcement des capacités de gestion des micro-entreprises en vue de leur structuration et, enfin, au développement du E-commerce. Il a souhaité que la réflexion se poursuive, puisque la question des accords non encore signés par le Sénégal est encore d’actualité.

Le ministre du Commerce a salué l’initiative de Mme Aïcha Agne Pouye et le dynamisme et l’exemplarité de la coopération avec l’UE qui a fait du commerce électronique un secteur d’intérêt majeur de l’assistance au Sénégal. Il a formulé l’espoir que le 10ème Fed vienne renforcer les efforts consentis dans le cadre de la SCA, du Dsrp2 et des OMD. Pour M. Agne, la plateforme qui va être prolongée par l’installation de points d’accès dans toutes les régions, l’équipement de ces derniers, la connexion des chambres consulaires et la formation des opérateurs est un jalon important de la Stratégie nationale pour le développement du commerce électronique.

Elle participera, selon lui, à renforcer la compétitivité des entreprises, à soutenir un commerce durable et à réduire la pauvreté. Une parfaite illustration de la vision du Président Abdoulaye Wade qui posait dès février 2003, le principe de la solidarité numérique.

En direction des entreprises et organisations professionnelles, le ministre a estimé que le développement des nouvelles technologies offre un instrument pertinent pour l’amélioration de la compétitivité.

Il les a exhortés au renforcement des capacités des ressources humaines, en saluant encore l’équipe de la Fondation TPS qui abrite et administre la plateforme.

Fara Sambe

(Source : Le Soleil, 10 avril 2008)

Post-Scriptum

Une boutique virtuelle pour intégrer le marché-monde

Le cabinet Sensoft qui a développé la plateforme, a effectué une démonstration au Power Point, sur les différents modules. Car, au-delà de l’E-commerce, la plateforme et le système d’information des chambres consulaires qui permettent des échanges entre différents acteurs commerciaux via les NTIC, se déclinent à travers une dizaine environ d’autres modules spécifiques : appels d’offres, messagerie, transports, création et gestion de sites, annuaires, etc. Le commerce électronique reste cependant le plus important et a drainé du monde venu des régions de l’intérieur. Il se présente sous forme d’une boutique virtuelle permettant à tout opérateur doté de connaissances minimales en informatique de créer et gérer son site qui est validé par le TPS, d’effectuer des paiements électroniques et d’envoyer des factures par mail. Il est même prévu des envois par SMS, alors que la messagerie qui est transversale à tous les modules, permet de dialoguer en toute simplicité. Prolongement du site des marchés publics, par exemple, le système couvre d’importantes facilités, comme le téléchargement des dossiers d’appels d’offres ou la réservation d’hôtels et la consultation des bourses de transports. Une véritable révolution en marche, pourvu évidemment que suivent la formation et l’équipement des régions.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)