twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comment les TIC peuvent contribuer à réduire les disparités économiques

mardi 20 mars 2012

Un rapport d’InfoDev – un programme de partenariat mondial de la Banque mondiale –suggère que les technologies de l’information et de la communication peuvent contribuer à réduire les disparités économiques en Tunisie, comme ailleurs dans le monde. Partant du constat que « le taux de chômage est de l’ordre de 20 à 30% dans les régions intérieures plus isolées, contre moins de 10% dans les grandes villes situées sur la côte », le rapport (Tunisia : from revolutions to institutions, La Tunisie, des révolutions aux institutions) montre comment « les petites et moyennes entreprises privilégiant les technologies peuvent être le moteur de l’expansion économique et de la création d’emplois, notamment dans les provinces de l’intérieur qui sont isolées sur le plan économique ».

Il explique que « les TIC, qui ont joué un rôle fondamental dans la révolution tunisienne de 2011, continuent de contribuer de manière cruciale aux efforts déployés pour s’attaquer aux causes profondes des soulèvements... ».

« Il est probable, indique encore le rapport, que les entreprises tunisiennes des TIC trouvent des débouchés intéressants en Afrique du Nord et dans certaines régions de l’Europe parce qu’elles peuvent communiquer en arabe et en français et que leur main-d’œuvre est meilleur marché ».

Selon la directrice des opérations pour la Tunisie à la Banque mondiale, Eileen Murray, « en devenant un chef de file dans le domaine des TIC, qui sont essentiels à toute économie concurrentielle, la Tunisie pourra continuer de montrer la voie dans la région ».

Pour Valerie D’Costa, chef du Programme infoDev, « la Tunisie offre un cadre unique et propice pour comprendre la contribution que les TIC peuvent avoir au développement économique et social », et « l’étude décrit de manière détaillée ce qui reste à faire pour permettre aux TIC de contribuer à la création d’une économie dynamique, à la mise en place d’un gouvernement responsabilisé et à la réalisation de l’intégration sociale ».

(Source : Agence Ecofin, 20 mars 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)