twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comment le numérique transforme la vie des sénégalais

mercredi 15 avril 2015

Avec la libéralisation de l’internet, loin de sonner la fin des commerces physiques, le e-commerce fait son bout de chemin au Sénégal et transforme au quotidien les habitudes des sénégalais.

De plus en plus de consommateurs sénégalais utilisent tous les jours leurs téléphones, tablettes, ordinateurs pour s’informer, trouver de nouvelles inspirations ou simplement pour faire leurs achats et avoir recours à des services en lignes. 24h/24, 7j/7, internet s’impose au Sénégal comme un outil indispensable, le nombre de connectés serait d’environ de 6 328 670, selon l’Agence des régulations des télécommunications et postes (ARTP). D’après une enquête menée par le cabinet Caelis en 2014, la moitié des sénégalais connectés utilisent l’internet pour s’informer, 1 sur 5 internautes déclare faire, au moins une fois par mois, un achat ou avoir recours à un service via internet.

Pour les acteurs du e-commerce, en plein développement dans le pays, les demandes sont de plus en plus nombreuses. « Nous recevons de plus en plus de demandes d’information de personnes qui désirent utiliser notre service. En un an, nous avons enregistré des milliers de réservation. C’est extraordinaire la manière à laquelle les gens s’adaptent. Il faut dire que nous simplifions au maximum l’expérience des utilisateurs et c’est une satisfaction pour nous de voir que cela participe à la transformation des habitudes des consommateurs sénégalais » déclare Dieynaba Diallo, responsable du service client à jovago.com, site de réservation d’hôtels en ligne. Même constat pour la chargée de communication de kaymu.sn, Hilda Latzoo. « Aujourd’hui le nombre de personnes qui ont recours à notre plateforme pour faire des achats est surprenant. En lançant le service au Sénégal, on avait quelques doutes, mais les sénégalais nous ont surpris par leur réactivité ».

Loin d’être un effet de mode, le quotidien des consommateurs sénégalais aujourd’hui tourne autour d’internet et des services digitaux, parcequ’ils présentent de nombreux avantages, notamment une plus grande offre en un clic, la possibilité de comparer des services et des coûts et surtout ils permettent aux utilisateurs de gagner en temps. Autant d’atouts qui séduisent de plus en plus les sénégalais. Pour s’informer par exemple, on retrouve plus d’une centaine de sites en ligne sénégalais qui proposent l’actualité sur divers axes : tourisme, politique, technologie… tout devient de plus en plus accessible. La tranche d’âge de ce nouveau type de consommateur varie entre 15 et 60 ans, les jeunes sont les plus utilisateurs de l’internet et représente environ 70% du trafic. Si la tendance énoncée par l’ARTP ne connait pas de ralentissement, près de 2 sénégalais sur 5 utiliseront au quotidien d’ici à 2017 l’internet pour faire des achats ou avoir recours à un service.

Ismael Cabral Kambell

(Source : Jovago, 15 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)