twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Comment l’usage stratégique des réseaux sociaux permet de faire face aux restrictions de l’espace civique

mercredi 28 septembre 2022

Le constat au Sahel, c’est que l’expression démocratique des populations a été fortement mise à mal au cours des dernières années par une réduction de l’espace civique, notamment pour les femmes et les jeunes.

Dans sa dernière étude intitulée « Impact de la mauvaise gouvernance sur les voies civiques des femmes et des jeunes leaders politiques au Sahel », Gorée Institute se penche sur l’érosion des libertés, le dévoiement des transitions politiques, l’amplification de l’insécurité et la montée de l’extrémisme violent dans la région. Elle démontre également comment spécifiquement au Sénégal, les dynamiques de mobilisation citoyenne restent fondées sur une puissante instrumentalisation des réseaux sociaux.

Le constat au Sahel, c’est que l’expression démocratique des populations a été fortement mise à mal au cours des dernières années par une réduction de l’espace civique, notamment pour les femmes et les jeunes. Pour autant, d’après la dernière note d’orientation de Gorée Institute, les mouvements de résistance sociopolitique et d’affirmation citoyenne peuvent toujours se faire entendre en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication pour se faire entendre. A condition, note-ton, que leurs stratégies de mobilisation, leur rayonnement, la diffusion de leurs slogans et leur organisation territoriale reposent pleinement sur l’usage stratégique des réseaux sociaux. Au Sénégal par exemple, lit-on dans le document de Gorée Institute parvenu à « L’As », lors des émeutes de mars 2021, le hashtag « free Senegal » a résonné comme un puissant outil de ralliement et de mobilisation.

Ainsi, l’Ong panafricaine estime que les dynamiques de mobilisation citoyenne restent fondées sur une puissante instrumentalisation des réseaux sociaux (WhatsApp, Twitter, Facebook, Youtube, Tik Tok, Snapchat) qui deviennent ainsi de redoutables outils de dénonciation, d’indignation et de d’alerte (plateforme des lanceurs d’alerte). En période de mobilisation et de lutte, souligne-t-elle, ils deviennent des moyens capables d’infléchir les positions des gouvernements et de les amener à réagir. Cela étant, Gorée Institute est convaincue que la mobilisation des femmes et des jeunes peut être envisagée et fondée sur des dynamiques de « e-contestation » et d’une citoyenneté numérique qui sont en train de transformer en profondeur les stratégies de mobilisation dans les pays sahéliens.

Selon toujours Gorée Institute, au Sénégal, en Côte d’ivoire, au Bénin ou Togo, des tensions sociopolitiques qui prennent de l’ampleur surtout au moment des joutes électorales font à chaque fois craindre le pire comme on a pu le constater au Sénégal lors des émeutes de mars 2021. Une telle situation, souligne-t-elle, montre la fragilité des progrès démocratiques y compris même dans des pays loués pour leur stabilité démocratique.

En tant qu’organisation panafricaine de la société civile, Gorée Institute préconise en définitive de renforcer le dialogue politique pour la résolution pacifique des conflits, de contribuer à la consolidation des processus démocratiques et des institutions. Elle dit être persuadée que le dialogue doit être au cœur des processus politiques et des mécanismes institutionnels.

Seydina Bilal Diallo (L’As)

(Source : SenePlus, 28 septembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik