twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Code des communications électroniques : WhatsApp, Facebook Messenger, Skype, Viber, etc menacés

jeudi 30 août 2018

Le Projet de loi portant Code des communications électroniques, adopté par le Gouvernement du Sénégal en conseil des ministres du 06 Juin 2018, et devant être voté à l’Assemblée nationale, menace, en son article 27, l’accès des Sénégalais aux applications de téléphonie par internet : WhatsApp, Facebook Messenger, Skype, Viber, etc. L’aboutissement d’une telle mesure porterait un sérieux coup à l’économie numérique du pays et pourrait remettre en cause des avancées significatives de la vitrine démocratique que se veut le Sénégal.

Cette disposition met en péril la neutralité du Net et pourrait permettre de bloquer, ralentir, filtrer ou encore surveiller l’accès à WhatsApp, Viber, Messenger, Skype et autres applications de téléphonie en ligne pour préserver les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile au détriment des intérêts des utilisateurs sénégalais.

A l’inverse, ils peuvent aussi les favoriser, mettre en avant, imposer, discriminer, en somme un Internet à deux vitesses, un pour les riches et un autre pour les pauvres dans un pays ou la fracture numérique est déjà béante.

Des associations sénégalaises et internationales, des acteurs du monde des TIC et des enseignants chercheurs se penchent sur la question afin d’alerter l’opinion sur cette menace sur les communications électroniques au Sénégal.

C’est ainsi que Mamadou Ndiaye : Enseignant, formateur au CESTI et blogueur ; Diouma Diallo : Enseignant Chercheur à l’UGB, spécialiste des réseaux sociaux ; Mountaga Cissé : Ingénieur Informaticien, Formateur en nouveaux médias ; Abdou Khadre Lo, Directeur Afrique d’Access Partnership, spécialiste des TIC ; Fatou Jagne : Directrice régionale d’Article 19 ; Ibrahima Lissa Faye : Président de l’Association des professionnels de la presse en ligne, Papa Ismaila Dieng : Journaliste blogueur et activiste feront face à la presse ce vendredi.

(Source : Ferloo, 30 août 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)