twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Citoyennes de la societe de l’information : les femmes pretes a participer a la e-strategie nationale

lundi 19 janvier 2004

Les participantes a l’Atelier "Sommet Mondial sur la Societe de l’Information (Geneve 2003) : restitution aux femmes senegalaises", organise le 15 janvier 2004 par le Reseau Genre et TIC (REGENTIC), l’Association Senegalaise des Femmes Diplomees des Universites (ASFDU), et l’Association des Chercheurs Senegalais (ACS), avec l’appui du Fonds de Developpement des Nations Unies pour les Femmes (UNIFEM) et de Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), sont pretes a participer a la mise en œuvre de la strategie nationale de la Societe de l’Information. 75 representant(e)s d’organisations des pouvoirs publics, prives, de la societe civile et des organisations de femmes, se sont reuni(e)s pour partager les conclusions du Sommet Mondial sur la Societe de l’Information (Geneve 2003) et definir le role des femmes dans la dynamique nationale de construction de la societe de l’information en liant les droits de la femme a la problematique des TIC.

A l’issue de l’atelier, les participant(e)s souhaitent que s’enclenche, d’ici novembre 2005, un processus de concertation pour l’elaboration et la mise en œuvre de la cyberstrategie nationale, dans une perspective de developpement humain durable. Associant les acteurs sociaux et techniques, les pauvres, les jeunes, les personnes vivant avec un handicap, les locuteurs locaux, les professionnels des medias et les travailleurs, dans un processus de solidarite Sud-Sud et d’interconnexion sous-regionale, la strategie nationale devrait repondre aux besoins locaux en portant sur la connectivite, le controle, le developpement des capacites et les contenus. Un effort particulier d’information, de partage et d’echange doit etre mene, notamment au-dela de la capitale.

Le Reseau Genre et TIC, initie conjointement par Environnement et developpement du Tiers-Monde (ENDA), l’Observatoire des Systemes d’Information, Reseaux et Inforoutes du Senegal (OSIRIS) et l’Agence de Regulation des Telecommunications (ART), rassemble les personnes et organisations actives pour promouvoir la justice de genre dans la societe de l’information, et agissant en partenariat avec les acteurs des secteurs publics, prives, nationaux et internationaux de la cooperation au developpement.

Communiqué du REGENTIC

(Source : REGENTIC, 16 janvier 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)