twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Circulaire relative au schéma de nommage pour l’Administration

mercredi 2 mai 2001

République du Sénégal PM/SGG/SP Un peuple - Un But - Une Foi Primature Secrétariat général du Gouvernement

---- CIRCULAIRE

A

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Messieurs les Ministres Délégués.

La présence de l’Administration sénégalaise et de ses démembrements sur Internet doit se faire par le choix de noms significatifs permettant aux utilisateurs de reconnaître les sites publics officiels, quel que soit le lieu d’hébergement.

Ainsi, tout site Internet créé par un service de l’Etat doit pouvoir être identifié, sans ambiguïté, comme site officiel de l’Administration sénégalaise.

Un domaine gouv.sn vient d’être créé, à cet effet, pour identifier l’Administration Sénégalaise. Chaque ministère aura son propre nom de domaine ; ses démembrements qui le souhaitent peuvent aussi en disposer moyennant l’apposition d’un identifiant qui précise le ministère auquel ils sont rattachés. Une telle déclaration n’est cependant pas obligatoire pour les établissements publics et les organismes sous tutelle.

Le site du Gouvernement, http://www.gouv.sn, hébergé par le serveur de la Primature devient le « portail de l’information administrative », chargé d’établir des liens avec tous les autres sites de l’administration quelle que soit leur localisation.

La structuration des noms de domaine administratifs devra respecter les règles suivantes :

· le nom doit être simple, précis et respecter le format suivant : sous-entite.entite.gouv.sn (ex : dtai.finances.gouv.sn)

· l’entité désigne le ministère ; la sous-entité peut désigner la direction ;

· le nom peut être composé des caractères ’a’ à ’z’, du tiret ’-’, et des chiffres ’0’ à ’9’.

· la longueur de chaque nom sera au minimum de 3 caractères, et de préférence inférieure ou égale à 12 caractères (non compris le ’gouv.sn’).

Le Secrétariat général du Gouvernement est chargé de la gestion des noms de domaine administratifs sous la racine gouv.sn. Toute structure de l’Administration qui souhaite obtenir un nom de domaine .gouv.sn est tenue de transmettre au Secrétariat général du Gouvernement, un formulaire dûment rempli et portant visa du Ministre compétent. Ce formulaire dont un exemplaire est ci-joint, est disponible sur le site http://www.gouv.sn.

Moustapha NIASSE

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)